Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Pourquoi le Vaucluse n'est pas en vigilance orange canicule

-
Par , France Bleu Vaucluse

Vingt départements sont ce mercredi en vigilance rouge canicule et une soixantaine d'autres en vigilance orange. Mais le Vaucluse n'en fait pas partie. Et vous vous demandez certainement pourquoi.

Température caniculaire (photo d'illustration)
Température caniculaire (photo d'illustration) © Maxppp -

Vaucluse, France

Ce mercredi, 20 départements sont en vigilance rouge canicule et 60 autres ont été placés en vigilance orange. Du jamais vu en France. Pourtant, le Vaucluse reste en vigilance jaune, malgré les températures étouffantes. Il existe en fait une multitude de critères.

Le seuil de température...  

Le premier des critères est évidemment le seuil de température à dépasser : 36 degrés la journée pour le Vaucluse, 21 pendant la nuit. "Or si nous avons effectivement dépassé les 36 degrés la journée, nous avons eu 20 degrés à Avignon dans la nuit de mardi à mercredi, par exemple", souligne Florian Gibier, prévisionniste à Météo France.  

Des seuils qui diffèrent selon les régions. Dans le sud, ils sont ainsi plus élevés que dans le nord de la France : "33 degrés pour la maximale à Paris, et 18 pour la minimale", explique le météorologue.

Ces seuils ne sont d'ailleurs pas des règles absolues : "La température minimale prime sur la température maximale, poursuit Florian Gibier. Car nous ne pouvons pas nous reposer la nuit". Ainsi, nous pouvons imaginer une situation à 25 degrés la nuit, et "seulement" 33 pendant la journée, où notre département serait tout de même placé en vigilance orange canicule.

... mais pas seulement  

Le taux d'humidité est également pris en compte par Météo France. "Plus il y a d'humidité, plus la chaleur est difficile à supporter", affirme le prévisionniste. 

Enfin, un dernier critère est pris en compte par les prévisionnistes : la période de l'épisode de chaleur. "S'il est exceptionnellement tôt dans la saison, les organismes ne sont pas encore habitués. Ou au contraire exceptionnellement tard : les organismes ont déjà été bien éprouvés par la chaleur", conclut-il.

Une fois tous ces critères en main, les prévisionnistes se concertent pour déterminer quel département passe en vigilance canicule ou pas.

Choix de la station

France Bleu