Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécheresse : à Plonéour, cet éleveur de vaches laitières attend la pluie

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Il faut remonter au 9 avril dernier pour avoir une pluie digne de ce nom à Quimper. Et avant ça, c'était le 10 mars. En trois mois, il n'aura plu que trois jours dans le secteur, c'est trop peu pour les agriculteurs. A Plonéour Lanvern, dans le Finistère, Daniel Jaouen attend la pluie.

D'habitude, au printemps, sur cette exploitation de Plonéour-Lanvern, l'herbe est touffue, très verte, presque noire
D'habitude, au printemps, sur cette exploitation de Plonéour-Lanvern, l'herbe est touffue, très verte, presque noire © Radio France - Typhaine Morin

C'est bien simple : depuis les chutes de neige du mois de février dans le Finistère, il n'a plu que deux fois. De la vraie pluie, efficace, celle qui tombe toute la journée et plus de 10 millimètres. Ce n'est pas encore un sujet d'inquiétude pour les agriculteurs, mais il pourrait le devenir. A Plonéour-Lanvern, dans le Pays Bigouden, Daniel Jaouen, éleveur de vaches laitières et de volailles, attend la pluie avec impatience. L'herbe commence à manquer pour ses vaches, et il puise déjà dans ses réserves.

Coût de production en hausse

Daniel Jaouen élève 60 vaches laitières à Plonéour Lanvern, dans le Finistère
Daniel Jaouen élève 60 vaches laitières à Plonéour Lanvern, dans le Finistère © Radio France - Typhaine Morin

"Distribuer maintenant de l'herbe récoltée il y a 15 jours, ça n'arrive jamais, explique l'agriculteur. Habituellement,c'est en été, voire en hiver." L'avantage du printemps, poursuit Daniel Jaouen, c'est de "faire du lait pas cher avec de l'herbe, les vaches se nourrissent toutes seules". Au printemps, le coût de production est minime. 

Selon Météo Bretagne, de petites pluies sont attendues ce mercredi et jeudi, mais "un à deux millimètres, pas plus, indique Météo Bretagne. Et le déficit se creuse depuis le mois de février." Steven Tual, météorologue à Météo Bretagne, prévoit une perturbation pour la semaine prochaine, sans certitude. "Rien n'est perdu, mais il faut qu'il pleuve au mois de mai."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess