Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Sécheresse et restrictions d'eau : la Corrèze repasse en vigilance

-
Par , France Bleu Limousin

La pluie est tombée en quantité depuis un mois, en Corrèze. C'est la raison pour laquelle la préfecture vient de faire évoluer les mesures de restriction en vigueur depuis plusieurs semaines. Fini la crise, tout le département repasse au niveau de vigilance.

La Corrèze repasse en "vigilance" pour les limitations d'usage de l'eau
La Corrèze repasse en "vigilance" pour les limitations d'usage de l'eau © Radio France - Laurent Watrin

Tulle, France

Les restrictions de l'usage de l'eau redescendent d'un cran en Corrèze. Le niveau de crise ne concerne plus aucune zone du territoire qui repasse au niveau de vigilance. Ainsi en a décidé la préfecture de la Corrèze notamment à la faveur de la pluie tombée depuis un mois. " Le mois d’octobre, pour la première fois de l’année, montre une pluviométrie excédentaire _de 30 à 60 % selon les parties du départemen_t " indique les services de l'Etat.

"Tout ça reste fragile"      
Frédéric Veau, préfet de la Corrèze

" La problématique des eaux de surface est revenue à la normale, les débits des cours d'eau ont remontés " indique le préfet à France Bleu Limousin, " on n'a plus de problème pour ce qui concerne l'adduction en eau potable, mais tout ça reste fragile " poursuit Frédéric Veau. " Les _nappes phréatiques commencent à remonter mais elles sont très basses_. C'est un élément de vulnérabilité. C'est pour ça que si on avait, à nouveau, des épisodes de temps sec qui dure, je n'exclus pas qu'on soit amener à remonter les degrés de restriction ". Un appel au civisme reste en vigueur pour ne pas gaspiller l'eau et maîtriser la consommation.

Frédéric Veau, préfet de la Corrèze : " on n'a plus de problème pour l'adduction en eau potable "

Etat de catastrophe naturelle reconnu pour Ussel et Naves

Par ailleurs, les communes d'Ussel et Naves, toujours en Corrèze, ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour le phénomène de sécheresse - réhydratation des sols survenu en 2018. Ussel pour la période aller du 1er juillet au 30 septembre 2018, et Naves pour la période du 1er juillet au 31 décembre. L'arrêté a été publié le 26 octobre au Journal Officiel. Les habitants concernés par ces phénomènes ont dix jours pour déposer auprès de leur assurance une estimation des dégâts et bénéficier d'une indemnisation.

Choix de la station

France Bleu