Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Septembre 2020 bat des records de chaleur et de fraîcheur en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Le mois de septembre 2020 est le plus chaud jamais enregistré sur Terre. En Touraine, si certaines journées de septembre ont atteint des records de chaleur, la moyenne a baissé avec une vague de fraîcheur record elle aussi en fin de mois.

Il a fait jusqu'à 36 degrés en Indre-et-Loire en septembre 2020, un record de chaleur absolu pour ce mois de l'année.
Il a fait jusqu'à 36 degrés en Indre-et-Loire en septembre 2020, un record de chaleur absolu pour ce mois de l'année. © Radio France - Boris Compain

Notre planète a enduré le mois de septembre le plus chaud qu'elle n'ait jamais connu en 2020. Ce record de chaleur s'est fait sentir chez nous en Touraine. Septembre 2020 n'arrive "que" troisième sur le podium des septembres les plus chauds en Indre-et-Loire, derrière 2006 en première position et 2016 car il a été très contrasté. En l'espace de deux semaines, des records de chaleur et de fraîcheur ont été battus pour des journées de septembre. 

3,7 degrés au-dessus de la normale jusqu'au 20 septembre

Si les températures avaient continué sur leur lancée de mi-septembre, le record de chaleur sur l'ensemble du mois aurait pu être atteint. "Jusqu'au 20 septembre avec cette période de forte chaleur, on était 3,7 degrés au-dessus de la normale" explique Pierre Bonin, le responsable du centre Météo France de Tours. Le 14 septembre a "battu tous les records de température maximale pour un mois de septembre sur le département." Il a fait entre 34 et 36 degrés ce jour-là, soit près de 13 degrés au-dessus de la normale. 

On a fait les deux extrêmes.

C'est la fin du mois qui fait chuter la chaleur moyenne avec une dégringolade du thermomètre le 27 septembre à Tours, où"il n'a fait que 12,3 degrés" explique Pierre Bonin, c'est 8 degrés sous la normale. "On a fait les deux extrêmes."

Les périodes où le mercure passe sous les moyennes de saison sont de plus en plus rares. La dernière fois en Indre-et-Loire, c'était en mai 2019 et de très peu puisque les températures étaient 0,9 degrés en-dessous de la normale en moyenne. Pour un écart plus conséquent, il faut remonter à février 2018 avec 2,6 degrés sous la normale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess