Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Ciara : l'alerte vagues-submersion maintenue de la Loire-Atlantique au Pas-de-Calais

-
Par , , France Bleu

Après le passage de la tempête Ciara sur un tiers nord de la France, un coup de vent frappait lundi soir la Corse placée en vigilance orange avec des rafales jusqu'à 20 km/h. L'alerte vagues-submersion est maintenue sur le littoral, de la Loire-Atlantique au Pas-de-Calais.

La tempête Ciara à Barfleur, en Normandie.
La tempête Ciara à Barfleur, en Normandie. © Maxppp - Stéphane Geufroi

Environ 15.000 foyers étaient privés d'électricité ce lundi 10 février 2020 dans la soirée, en raison de la tempête Ciara, un chiffre en recul par rapport au pic de 130.000 foyers touchés par des coupures en début de matinée, a annoncé Enedis. Selon le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, les foyers privés de courant se trouvent principalement en Normandie, dans les Hauts-de-France, le Grand Est et la Seine-et-Marne

"A 21 heures, ce sont 15.000 foyers privés d'électricité suite à la tempête Ciara et à un nouveau coup de vent en fin de journée. Les équipes restent mobilisées sur le terrain", assure Enedis, qui a mobilisé "près de 4.000 salariés Enedis et d'entreprises partenaires".

La Loire-Atlantique, le Morbihan, le Finistère, les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine, la Manche, la Seine-Maritime, la Somme et le Pas-de-Calais sont toujours placés en vigilance orange pour vagues-submersion. La Corse-du-Sud, la Haute-Corse et les Alpes-Maritimes sont en vigilance orange vent violent.

L'Eure et la Seine-Maritime sont également en vigilance orange inondation.

Tempête Ciara : 13 départements maintenus en vigilance orange
Tempête Ciara : 13 départements maintenus en vigilance orange © Visactu

Parkings inondés et mini-tornades

Avec la tempête Ciara, et les forts coefficients de marée, la Seine a débordé dans plusieurs villes en Seine-Maritime et dans l'Eure. A Rouen, plusieurs véhicules ont été piégés sur un parking. Dix communes du département sont d'ailleurs privées d'eau potable. En Meurthe-et-Moselle, le collège Albert Camus de Jarville-la-Malgrange est resté fermé ce lundi suite aux fortes rafales de vents. Les conditions de sécurité n'étaient plus réunies alors qu'une partie de l'établissement est en travaux. En Picardie, les alentours de la commune de Bertangles ont été touchés par une mini-tornade ce lundi vers 16 heures. Il n'y a pas de victime, mais les dégâts sont spectaculaires. En Alsace, le parc accrobranche du Lac Blanc a été fortement endommagé. Six arbres ont été arrachés, certains étaient sur le parcours. Les dégâts sont très importants. 

Rafales de 200 km/h par endroits

Le vent a soufflé jusqu’à 152 km/h au sommet de la Tour Eiffel dans la nuit de dimanche à lundi, un record.

Dès dimanche après-midi, Météo France a relevé des rafales à 165 km/h dans le Cotentin. Le vent s'est ensuite engouffré dans les terres soufflant jusqu'à 126 km/h à Arras, 121 km/h à Strasbourg, et même 177 km/h, en montagne, sur le Markstein (Haut-Rhin).

Le vent doit se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu'en Corse dans l'après-midi. Sur l'île de beauté, les rafales devraient atteindre près de 200 km/h au plus fort dans la nuit de lundi à mardi.

Au moins onze blessés légers dans le Grand Est

La tempête qui a balayé un grand tiers nord de la France a fait au moins onze blessés légers dans le Grand Est. À Strasbourg notamment, un arbre est tombé sur deux voitures, blessant légèrement deux femmes de 45 et 57 ans, selon la préfecture. 

L'alerte orange pour 15 départements de l'Est du pays, des Ardennes à l'Aube, en passant par le Bas-Rhin et le Territoire-de-Belfort, a finalement été levée à 11h00 par Météo-France.

Des transports très perturbés

La SNCF a relevé de nombreuses perturbations à cause des chutes d'arbres. Aucun TER ne circulait dans la matinée dans les Hauts-de-France, des trains ont été supprimés en Lorraine, dans les Vosges, en Alsace, dans le Poitou, en Normandie. En Île-de-France, le trafic a été ralenti lundi matin sur la plupart des lignes du Transilien et du RER. Trafic perturbé également en Bretagne et en Bourgogne-Franche-Comté

Météo France recommande d'être particulièrement prudent sur les routes toujours à cause de chutes d'arbres. 

Dans les airs, l'aéroport de Beauvais est resté fermé jusqu'à 7h45 ce lundi matin. Une cinquantaine de vols ont été annulés ou retardés à Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, ainsi que plusieurs vols à Caen, Lille ou Brest, affectant des milliers de passagers. Les vols ont repris dans les aéroports parisiens en début de matinée. À l'aéroport de Bâle-Mulhouse, 17 vols ont été annulés ce lundi. Des annulations étaient également prévues à l'aéroport de Strasbourg.

Dans la Manche, le trafic des ferries a également repris entre Calais et Douvres mais d’important retards.

90.000 foyers privés d'électricité à la mi-journée

90.000 foyers étaient toujours privés d'électricité lundi à la mi-journée principalement en Bretagne, en Normandie, dans les Hauts-de-France et dans le Grand Est a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. 

Des milliers d'interventions des secours

Les secours sont intervenus des centaines de fois dans les départements touchés.

Les pompiers ont par exemple dénombré plus de 1.600 interventions dans le Nord-Pas-de-Calais ; "plus d'une centaine" dans la Manche, "pour des dégâts mineurs". Même chose en Moselle, Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges où les pompiers sont intervenus à une centaine de reprises durant la nuit pour des chutes d'objets, de câbles électriques, d'arbres ou encore des toitures arrachées.

Les perturbations et dégâts dans votre région

  • En Alsace, 3.000 foyers sont privés d'électricité dans le Bas-Rhin, des trains supprimés, de très nombreuses routes coupées à cause de chutes d'arbres et une école fermée ; Deux personnes ont été légèrement blessées dans le Haut-Rhin et 17 vols ont été annulés lundi au départ de l'aéroport de Bâle-Mulhouse. À Vogelsheim, une centaine de pompiers sont mobilisés depuis lundi 00h00 par l'incendie d'une scierie dont "les flammes sont constamment attisées par le vent", selon les secours.
  • En Picardie, plusieurs centaines d'interventions, pas de TER dans les Hauts-de-France ;
  • Dans le Nord-Pas-de-Calais, le vent a soufflé jusqu'à 139 km/h sur le cap Gris-Nez, les pompiers des deux départements ont dénombré plus de 1.600 interventions ;
  • En Bretagne, un vol Lyon-Brest dérouté sur Rennes après deux atterrissages ratés ;
  • En Meurthe-et-Moselle, aucun transport scolaire, la toiture d'une école s'est envolée à Saint-Dié, les parcs et jardins de la métropole du Grand Nancy sont fermés ;
  • En Moselle, des vents à 131 km/h et trois blessés légers ;
  • En Franche-Comté, des routes coupées et des toits d'immeubles envolés ;
  • En Seine-Maritime et dans l'Eure, la Seine a débordé par endroits ; le pont de Normandie est interdit aux poids-lourds et aux caravanes dans les deux sens jusqu'à ce lundi, 11 h
  • Dans le Calvados et l'Orne, Météo France a relevé des rafales à 161 km/h dans la Manche. Dans le Calvados une ligne électrique haute-tension est tombée et le toit d'une station service s'est effondré. La ligne SNCF Paris-Caen-Cherbourg est coupée et le trafic ne sera pas rétabli avant la fin de la matinée.
  • Dans le Finistère et les Côtes d'Armor, quelques dégâts sans gravité ;
  • En Bourgogne-Franche-Comté, certains trains au départ de Dijon ont jusqu'à une heure de retard ;
  • Dans le Loiret, vigilance orange levée mais 2.500 foyers restaient privés d'électricité à 9h 
  • En Auvergne, 4.000 foyers privés d’électricité, les parcs et jardins publics fermés à Clermont-Ferrand ;
  • En Indre-et-Loire, un millier de foyers sont privés d’électricité, les pompiers ont effectué une quarantaine d’interventions ;
  • En Île-de-France, le trafic ferroviaire SNCF était très perturbé ce lundi matin ; à Paris et dans les départements de la petite couronne, les pompiers ont effectué plus de 300 interventions depuis les premières rafales de vent dimanche matin, pour des chutes d'objets mal arrimés ou de branchages pour l'essentiel.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess