Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Ciara : près de 10.000 foyers privés de courant en Seine-Maritime et dans l'Eure

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La tempête Ciara a balayé la Normandie cette nuit, avec des rafales de vent jusqu'à 126 km/h relevées au cap de la Hève. La Seine a débordé par endroits, mais les pompiers n'ont pas recensé de gros dégâts.

La Seine a débordé à Rouen et les quais ont été partiellement inondés.
La Seine a débordé à Rouen et les quais ont été partiellement inondés. © Radio France - Thomas Schonheere

De forts rafales de vent et la Seine qui déborde : la tempête Ciara a balayé la Normandie dans la nuit de dimanche à lundi 10 février 2020, sans pour autant faire de gros dégâts, selon les pompiers.

De l'eau sur les routes

La Seine a débordé vers 3h du matin et les quais de Rouen, rive gauche et rive droite, ont été partiellement inondés. Le pic de marée passé, l'eau a commencé à redescendre vers 4h. 

La Seine entre Caumont et Mauny - Radio France
La Seine entre Caumont et Mauny © Radio France - Yves-René Tapon

Les prochaines marées hautes sont prévues ce lundi à 11h27 à Caudebec-en-Caux, 13h42 à Duclair, 14h37 à Rouen. Et ça recommence dans la nuit de lundi à mardi vers 3h du matin, avec un coefficient plus haut de 108 à Rouen, Dieppe ou le Havre.

Dans l'Eure, pas de gros dégâts à déplorer : les pompiers sont intervenus une soixantaine de fois en 24h, essentiellement pour des chutes de branches et pour dégager les routes encombrées. 

La Seine à Mauny (Seine-Maritime) - Radio France
La Seine à Mauny (Seine-Maritime) © Radio France - Yves-René Tapon
Les quais de Rouen inondés - Radio France
Les quais de Rouen inondés © Radio France - Yves-René Tapon

9 900 foyers privés d'électricité 

Autre conséquence de la tempête : 17 100 clients normands étaient privés d'électricité ce lundi à 9h, dont 9 900 en Seine-Maritime et dans l'Eure. Enedis a lancé une cellule de crise régionale, 450 agents ont été déployés sur la Normandie, et une centaine d'agents extérieurs sont venus en renfort. Le nombre de foyers touchés n'est pas énorme, mais la mobilisation d'agents reste importante car les interventions sont nécessaires un peu partout. 

Rappelons les consignes de sécurité : ne jamais toucher un fil électrique à terre, et si utilisation d'un groupe électrogène, le placer à l'extérieur du logis. Il y a également possibilité d'appeler un numéro d'urgence : le "09 726 750" suivi du numéro de votre département.

Des perturbations sur les routes...

Ciara a aussi créé des problèmes sur les routes. Le pont de Normandie a été interdit aux poids-lourds, caravanes, deux-roues, camping-cars et piétons dans les deux sens une partie de la matinée. Même chose pour le pont de Tancarville, des gendarmes filtrent les accès dans les deux cas.

En fin de matinée, la Direction départementale des territoires (DDTM) seino-marine a décidé la réouverture totale des deux ponts normands pour midi, nous a indiqué Guillaume Biard, délégué territorial chargé de la gestion de crise. Ils risquent d'être de nouveau restreints à la circulation pour les véhicules lourds dans la soirée du lundi 10 février, à cause de nouveaux vents violents prévus par Météo France sur la côte.

Un arbre est tombé juste devant ma voiture.

De nombreuses routes départementales ont été coupées à cause de chutes d'arbres ou de câbles coupés dans la nuit. À 6h10, Bernard, un auditeur, appelait France Bleu Normandie pour signaler la présence d'une ligne à haute tension tombée à Appeville-Annebault, au carrefour de Médine, entre Bourg-Achard et Pt-Audemer (Eure). 

Des branches tombées ont été signalées sur la D86 euroise, sur la route de Toussaint près de Fécamp (Seine-Maritime), sur la D69 près de Bec-de-Mortagne et sur des dizaines d'autres routes. "Un arbre est tombé juste devant ma voiture à Auffay, route de la Corbière", témoigne Claudine sur notre page Facebook.

Ces arbres ont même causé quelques blessures : dans le Pays de Bray, un arbre est tombé sur un motard entre Bully et Neufchâtel. Il a été signalé à France Bleu Normandie par un auditeur, Emmanuel, conducteur d'un semi-remorque qui passait par là. "J'ai essayé de soulever le tronc à sa demande mais c'était trop lourd", témoigne le conducteur qui explique que la jambe du motard était "amochée". Vers 8h10, les secours étaient sur place.

Deux personnes ont été très légèrement touchées aux Authieux-sur-le-Port-Saint-Ouen près de Oissel, par des branches qui sont tombées sur leur voiture. Ils avaient pu s'extirper du véhicule à l'arrivée des pompiers.

...et dans les transports en commun

Forcément, les problèmes se sont multipliés dans les transports en commun : la Région Normandie confirme des perturbations sur ses lignes de bus ce lundi. Entre Honfleur et le Havre, les lignes 20, 39 et 50 sont supprimées ce lundi. Annulés également : deux départs de ligne 900 entre Pont-Audemer et le Havre, le 6h35 et le 7h30. En compensation, un horaire exceptionnel a été ajouté au départ de Pont-Audemer à 11h.

Pour les transports scolaires, aucun blocage particulier ne nous est remonté. "Les bus scolaires roulent chez nous, confirme Chantal Cottereau, maire du Bois-Robert au sud de Dieppe. Si ce n'est qu'un arbre couché sur la D100 les empêche de passer." L'élue locale a donc appelé les pompiers pour permettre aux collégiens d'aller à l'école.

Dans les trains, la SNCF a annoncé de fortes perturbations dans la région. Au départ du Havre et de Rouen, plusieurs TER et Intercités ont été retardés ou supprimés entre 6h et 8h.

Par ailleurs, les arbres (encore eux) tombés sur la voie ont créé des perturbations importantes entre Rouen et Dieppe. Le trafic était censé reprendre ce lundi matin vers 8h, mais en prévention, la SNCF a dépêché un car de substition au départ de Rouen à 8h45 pour les gares de Montville, Clères, Auffay, Aubin-sur-Scie et Dieppe, son terminus.

Vers Pont-l'Évêque également, un arbre a été repéré sur les voies. Le trafic a été interrompu jusqu'aux alentours de 10h30. Pire encore sur les lignes Bréauté-Fécamp et Lisieux-Trouville jusqu'à midi, toujours à cause de chutes de branches : la circulation a été totalement arrêtée. Les usagers sont invités à se rapprocher des bus de ville. Faites le point sur le site de la SNCF.

Restez prudents au volant, notamment sur les grands axes et les autoroutes, ainsi qu'en bord de mer. Plus d'informations à venir sur France Bleu Normandie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu