Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Tempête Fabien : l’aéroport d’Ajaccio fermé

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu

Aucun avion ne décollera de l’aéroport Napoléon-Bonaparte d’Ajaccio lundi 23 décembre. La piste, inondée par les eaux de la Gravona, n’est pas opérationnelle. Il faudra peut-être plusieurs jours avant de retrouver une exploitation « normale ».

L'aéroport d'Ajaccio submergé par les eaux de la Gravona ne peut reprendre du service
L'aéroport d'Ajaccio submergé par les eaux de la Gravona ne peut reprendre du service © Radio France -

Ajaccio, France

Les crues du weekend, dont celle de la Gravona, ont eu raison de l’aéroport d’Ajaccio. Les pluies diluviennes de samedi 21 décembre avaient contraint à la fermeture de l’aéroport en fin de matinée. Mais plus que la pluie, le fleuve de la Gravona, qui a établi au passage un nouveau record de crue, a franchi les digues de protections de l’enceinte aéroportuaire. Et dimanche soir le constat est sans appel : l’aéroport de la cité impériale ne peut reprendre du service. 

La piste est inondée 

« La piste est toujours inondée, même si le niveau a relativement baissé. Dans ces conditions, il est impensable de pouvoir voir atterrir ou décoller un aéronef malheureusement. Il est encore trop tôt pour pouvoir évaluer les dégâts. Nous attendons avec impatience la décrue qui nous permettra d’avoir une vision plus précise de l’impact sur nos installations » indiquait sur RCFM Laurent Poggi, le directeur d’exploitation de l’aéroport Napoléon – Bonaparte d’Ajaccio. 

L'aéroport fermé et donc dans l'impossibilité d'assurer son plannings de vols, les passagers sont contraints de rejoindre Bastia d'où est organisé un pont aérien entre la Corse, le continent, la Belgique et le Portugal.  Les passagers qui devaient donc prendre un avion à Ajaccio seront accueillis dès 5h30 et acheminés vers l'aéroport de Bastia-Poretta. 

Laurent Poggi, le directeur d'exploitation de l'aéroport d'Ajaccio

Pont aérien au départ de Bastia

Air Corsica va donc mobiliser ses forces ce lundi 23 décembre sur l'aéroport de Bastia. De nombreux passagers sont "naufragés" en plusieurs endroits. L'objectif est donc de les ramener à bon port dans les plus brefs délais. Pour se faire, la compagnie régionale a programmé 51 vols supplémentaires, soit 7200 sièges. Les avions voyageront entre Bastia, Nice, Paris, Toulouse et même Bruxelles et Porto. Air Corsica espère ainsi rattraper les retards accumulés tout au long du weekend. Outre ses propres avions, la compagnie insulaire fera affréter des appareils supplémentaire. 

Les aéroports de Calvi et Figari, devraient eux fonctionner normalement sauf nouvelles intempéries.

Trafic maritime au ralenti 

Dans le maritime, Corsica Linea a annulé ses traversées de dimanche au départ de Marseille et à destination d'Ajaccio et Bastia. Les passagers qui devaient embarquer sur deux navires différents seront regroupés ce lundi sur le Danielle Casanova, navire de grande capacité, qui effectuera la traversée de jour entre le port phocéen et l'Ile-Rousse. Les navires de la Corsica Ferries reprendront du service dès ce lundi également, avec un départ de bateau de Toulon à la mi-journée. La compagnie aux bateaux jaunes effectuera par ailleurs une rotation supplémentaire vers Toulon mardi 24 décembre au matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu