Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Gloria : du 21 au 23 janvier 2020, un épisode méditerranéen exceptionnel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Roussillon

Du mardi 21 au jeudi 23 janvier 2020, un épisode méditerranéen exceptionnel, par sa durée et par la période, traverse les Pyrénées-Orientales et l’Aude. Les précipitations et chutes de neige sont particulièrement importantes. Rappel des faits.

Le mardi 21 janvier, les Pyrénées-Orientales se réveillent sous la pluie et sous la neige. La tempête Gloria se déchaîne sur le département, placé en vigilance orange neige-verglas et pluie inondation. Côté transports en commun, la circulation des cars scolaires et des bus de voyageurs est suspendue "ce mardi 21 janvier et mercredi 22 janvier toute la journée dans les secteurs du Conflent, du Haut Vallespir, de la Cerdagne et du Capcir", prévient la préfecture. 

La circulation SNCF est interrompue entre Perpignan et Narbonne, entre Perpignan et Cerbère, et plus de 1.200 clients sont privés d’électricité. Sur la commune d'Argelès-sur-Mer, le quartier du Racou est en partie inondé. Le sable a envahi les ruelles et les habitations.

Des pluies diluviennes

Le mercredi matin à 6h, le département de l'Aude est également placé en vigilance orange pour des risques de fortes pluies et d'inondations. Dans les Pyrénées-Orientales, la vigilance orange concerne également le risque d'avalanche, en raison des importantes chutes de neige, essentiellement dans le massif du Canigou.

À 9 heures, 25.000 personnes sont privées d'électricité dans le secteur du Conflent, au-dessus de Prades. Durant la nuit, plus de 1.200 foyers avaient également été privés de courant dans le secteur d'Arles-sur-Tech et d'Amélie. De très fortes pluies continuent de s’abattre sur les Pyrénées-Orientales. Une dizaine de routes départementales sont fermées à la circulation à cause des inondations. De nombreux éboulements sont signalés sur des routes secondaires.

Passage en vigilance rouge

Les Pyrénées-Orientales et l'Aude sont noyées sous des pluies diluviennes et placées en vigilance rouge pour inondations. L'Agly et la rivière Aude sont en alerte rouge pour risque de crue majeure. La veille, l’Agly a atteint sa cote d’alerte de 6,68 mètres, entraînant des évacuations dans six communes au nord de Perpignan (Claira, Torreilles, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Le Barcarès, Pia et Rivesaltes).

L'Agly devait connaître une crue cinquantennale le mercredi. Les niveaux du Tech et de la Têt sont eux aussi inquiétants, et restent sous surveillance, en alerte orange. À 14h, quelque 23.000 foyers sont de nouveau privés d'électricité, notamment entre Prades et Font-Romeu, au pied du mont Canigou.

Le lycée de Font-Romeu a fermé ses portes à la suite des chutes de neige. Le collège d'Argelès-sur-Mer est resté fermé toute la journée en raison de la crue de la Massane. Le collège de Saint-Paul-de-Fenouillet a été évacué dans la matinée à cause d’infiltrations.

Le risque d'avalanche est de 4 sur 5 sur l'ensemble des massifs montagneux du département. Météo France précise alors que "l'activité avalancheuse, attendue au cours des prochaines 24 heures, est observée en moyenne tous les dix ans".

La décrue s’amorce

Le jeudi 23 janvier au matin, la décrue a commencé. Après la nuit redoutée de mercredi à jeudi, il n'y a pas de blessés. En tout, près de 2.000 habitants ont été évacués dans les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Plusieurs éboulements ont conduit à la coupure partielle de plusieurs routes (RD 27 et RN 116), avec des déviations mises en place.

La tempête Gloria a fait quatre morts en Espagne et a parcouru la France durant trois jours. Cet épisode méditerranéen a été exceptionnel par sa durée et par la période. Habituellement, ce type de précipitations intervient plutôt à l'automne.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess