Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Territoire de Belfort : les experts alertent sur le risque de sécheresse cet été

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Certes, les mois de mai et juin ont été pluvieux, mais cela n'exclut pas un risque de sécheresse cet été dans le Territoire de Belfort selon les experts, comme c'est le cas depuis trois ans. Ils appellent la population à une prise de conscience.

Illustration sécheresse.
Illustration sécheresse. © Radio France - Clément Lhuillier

On pourrait se dire qu'en terme de pluie, nous avons été particulièrement servis ces deux derniers mois dans le Territoire de Belfort. Ne nous y trompons pas. D'après le météorologue Bruno Vermot-Desroches, les précipitations du printemps et de ce début d'été restent conformes aux normales de saison

Des étés de plus en plus chauds et secs

De plus, cet apport en eau ne compensera peut-être pas les éventuels épisodes de sécheresse cet été selon l'ingénieur à Météo-France. "Rien n'est défini à l'avance dans notre région", prévient Bruno Vermot-Desroches qui prend pour exemple l'année 2018. Les pluies du printemps ne laissaient en rien présager le brasier estival. On avait alors dépassé de deux degrés les normales de saison.  De plus, et c'est une conséquence logique du dérèglement climatique, nos étés sont de plus en plus chauds. "La végétation pompe donc beaucoup plus d'eau pour sa survie", expose le météorologue. Les sols s'assèchent ainsi plus rapidement qu'autrefois. 

A cela s'ajoutent les spécificités géographiques du Territoire de Belfort : son relief montagneux ne permet pas l'absorption de l'eau par les nappes phréatiques. "Il se trouve en tête de bassin par rapport aux cours d'eau donc l'eau ne reste pas sur le Territoire, elle est rapidement évacuée", poursuit Stéphane Laucher, chef de service Eau, environnement et forêt à la Direction départementale des territoires. 

De la nécessité d'une prise de conscience générale

D'où cet appel à une prise de conscience générale de Stéphane Laucher : nous devons tous consentir à des efforts d'économie d'eau, et ce de manière durable. Il ne faut pas attendre l'arrêté préfectoral, pris à chaque fois lorsque la situation devient critique, pour réduire notre consommation. Un comité des ressources en eau doit se tenir le 7 juillet prochain dans le Territoire de Belfort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess