Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Touraine : jusqu'à 15.000 euros d'aides pour les ménages très modestes victimes de la sécheresse en 2018

-
Par , France Bleu Touraine

Un nouveau dispositif d'indemnisation est lancé pour les ménages modestes ou très modestes dont la résidence principale a souffert de la sécheresse 2018. Ce dispositif s'applique uniquement dans les communes qui n'ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle.

D'impressionnantes fissures sont apparues sont des maisons, en Indre-et-Loire, après la sécheresse de 2018.
D'impressionnantes fissures sont apparues sont des maisons, en Indre-et-Loire, après la sécheresse de 2018. © Radio France - ©Théophile Pédrola

La Préfecture d'Indre-et-Loire publie aujourd'hui un communiqué annonçant la mise en place d'un nouveau dispositif d'indemnisation destiné à certains habitants du département dont la résidence principale a souffert de la sécheresse de 2018. Pour prétendre toucher cette aide dont le montant maximal peut atteindre 15.000 euros, il faut cumuler les trois conditions suivantes

  • Le dispositif s’applique uniquement aux communes pour lesquelles l'état de catastrophe naturelle demandé par le maire n'a pas été reconnu. 
  • L'aide est destinée aux ménages dont le niveau de ressource est très modeste ou modeste, selon les critères de subventions de l'Agence nationale de l'habitat. Ces ménages doivent être propriétaires d’un bâtiment d'habitation ayant fonction de résidence principale et regroupant un seul logement. 
  • Les bâtiments doivent être achevés depuis plus de 10 ans à la date du 31 décembre 2017, avoir été couverts, en 2018, par un contrat d'assurance garantissant les dommages incendie ou tous autres dommages et avoir subi, sur le gros œuvre, des dommages structuraux compromettant la solidité du bâtiment et la sécurité de l'habitation, dus aux déformations du sous-sol ou du sol avoisinant le bâtiment en raison du phénomène de retrait gonflement des argiles. 

Une aide cumulable 

Une aide financière peut alors être attribuée pour la réalisation de travaux de reprise en sous-œuvre totale ou partielle et de réparations des dommages sur la partie gros œuvre du bâtiment des parties à usage d'habitation dans la limite de 15 000 € pour les ménages très modestes et de 10 000 €, pour les ménages modestes. La liste des communes concernées et les plafonds de ressources à ne pas dépasser sont sur le site de la préfecture d'Indre-et-Loire

Cette aide peut être cumulée avec des aides versées par l'Agence nationale de l'habitat, mais ne peut avoir pour conséquence de laisser à la charge du bénéficiaire moins de 20 % de la dépense éligible. Les propriétaires intéressés doivent adresser leur dossier de demande d'aide complet à la DDT (adresse postale ou ddt-secheresse-2018@indre-et-loire.gouv.fr) avant le 28 février 2021. Seuls les travaux et prestations débutés après l'accusé de réception du dossier de demande d'aide adressé par le représentant de l'Etat dans le département ouvrent droit à une aide financière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess