Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Un mois de décembre en Lorraine parmi les plus doux depuis les années 20

Selon Météo France à Nancy-Tomblaine, cet automne 2019 a été "très doux, avec un degré de plus que la valeur habituelle dans le Grand Est", une moyenne de 11,4 degrés. Le premier trimestre 2020 s'annonce doux lui aussi.

Selon Météo France à Tomblaine dans l'agglomération de Nancy, cette année 2019 fait partie des années les plus chaudes depuis  les années 40
Selon Météo France à Tomblaine dans l'agglomération de Nancy, cette année 2019 fait partie des années les plus chaudes depuis les années 40 © Radio France - Thierry COLIN

Lorraine, France

L'année 2019 se classe au 3ème rang des années les plus chaudes depuis 1947.  Et c'est un mois de décembre particulièrement doux qui s'achève en Lorraine, parmi les plus doux depuis les années 20, selon Météo France. 

La température moyenne annuelle dans le Grand Est se situe actuellement à 1,2°C au-dessus de la normale. La moyenne des températures cet automne 2019, 11,4 degrés. Et le premier trimestre 2020 s'annonce doux en moyenne lui aussi. Selon Bruno Cunin, le responsable du pôle météorologique de Lorraine pour Météo France à Tomblaine dans l'agglomération de Nancy "ce que l'on observe ce n'est pas la preuve du changement climatique mais ça va dans le sens des projections du changement climatique". 

En ce qui concerne les pluies, on observe un déficit de l'ordre de 10 à 15% sur l'année 2019 en Lorraine, précise encore Bruno Cunin, en raison d'une sécheresse importante de juin à octobre.  Si certains peuvent regretter ces derniers jours les pluies nombreuses, elles sont nécessaires, insiste encore le responsable de Météo France il faut qu'il pleuve encore davantage cet hiver pour combler ce déficit pluviométrique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu