Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Un mois de juillet très chaud et sec dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Juillet a été le troisième mois de juillet le plus chaud après 2006 et 2015 dans l'Hérault, selon le centre météorologique Météo-France de Montpellier-Nîmes, avec une température moyenne bien supérieure à la normale de saison.

jets d'eau d'Antigone à Montpellier (illustration)
jets d'eau d'Antigone à Montpellier (illustration) © Maxppp - Tim Somerset

Hérault, France

Si on n'a pas battu de record de chaleur, après les 46 degrés enregistrés à Vérargues, à l'est de l'Hérault le 28 juin 2019, le mois de juillet a été globalement très chaud dans l'Hérault, malgré une baisse des températures en fin de mois. C'est le troisième mois de juillet le plus chaud après juillet 2006 et juillet 2015.

C'est à Saint-André-de-Sangonis qu'il a fait le plus chaud, avec 37,7 degrés le 22 juillet, 37,6° le 9 juillet à Béziers et à Soumont. Les 36 degrés ont été dépassés plusieurs fois pendant ce mois de juillet.

  • 36,9° à Sète le 7 juillet
  • 36,7° à Montpellier le 12 juillet
  • 36,5° à Saint-Martin-de-Londres le 22 juillet

                           .

A l'inverse, le thermomètre est descendu à 6 degrés à Fraysse-sur-Agout sur le relief et à 10,8° à Prades-le-Lez le 29 juillet.

Un mois de juillet toujours trop sec

Il a très peu plu en juillet. Les orages des 3,6 et 9 juillet, puis des 26 et 27 juillet ont rarement été conséquents, relève le centre météo de Montpellier-Nîmes. Pas assez pour améliorer l'état de sécheresse qui dure depuis le printemps. 

Dans le département, c'est le secteur des Matelles à Gorniès qui a été le plus arrosé en début de mois, puis celui de Brenas-Pézènes-les-Mines lors du gros orage du 27 juillet. 

Il est tombé un peu plus de 34 millimètres le 3 juillet à Saint-Martin-de-Londres contre 4 millimètres à Montpellier le 9 juillet.

Choix de la station

France Bleu