Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une nouvelle tempête attendue ce week-end en baie de Somme avec des vents jusqu'à 110 km/h

-
Par , France Bleu Picardie

Une troisième tempête va frapper la Picardie ce weekend, Dennis, avec des vents jusqu'à 110 km/h attendus sur la côte picarde, surtout dimanche. Selon le syndicat mixte de la baie de Somme, la succession de tempêtes a permis d'être bien préparés pour celle, nouvelle, qui arrive.

Cayeux-sur-Mer, en baie de Somme
Cayeux-sur-Mer, en baie de Somme © Radio France - Bastien Deceuninck

Après Inès et Ciara, voici Dennis ! C'est le nom donné par les autorités britanniques à la nouvelle tempête qui va balayer la Grande-Bretagne, puis la France ce week-end. De grosses rafales sont attendues dès samedi soir, mais surtout ce dimanche, jusqu'à 100-110 km/h en baie de Somme et 80 à 90 km/h dans les terres. Sur la côte picarde, où le vent soufflé fort le week-end dernier, la vigilance est accrue. Mais même si le coup de vent est fort, l'épisode sera plus facile à gérer car le coefficient de marée est beaucoup moins élevé à 70 au lieu de 108 le week-end du 9 février. 

"Cayeux est en avance en termes de culture du risque"

Ces successions de coups de vent ont au moins le mérite de renforcer la vigilance et d'améliorer la prévention selon Thierry Bizet. C'est le directeur adjoint de l'aménagement au syndicat mixte de la baie de somme et du littoral Picard : "Face à la mer, il faut regarder devant, se préparer. C'est sûr que dans certains secteurs, on ne pourra pas ériger des murs de 10 mètres. Mais aujourd'hui, Cayeux-sur-Mer est en avance en termes de culture du risque", estime-t-il. 

Thierry Bizet ajoute que "la marée de ce weekend, avec un coefficient de 70, pourrait nous aider en ramenant des matériaux vers la terre. Mais il y a le vent dont il faut se méfier. Mais cette fois, on est préparés. Les éléments anti-submersion mis en place pour la tempête Ciara sont toujours là, on ne les a pas enlevés. Et dans les points les plus bas, on va remettre des 'big bags' pour éviter l'entrée de l'eau dans les rues". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu