Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Météo

Vigilance orange levée pour tous les départements du Sud

La Haute-Corse était le dernier département maintenu en vigilance orange pour les orages, pluie-inondation. Météo France avait déjà levé l'alerte pour les autres départements du Sud.

Orage sur Bastia, Haute-Corse (photo d'illustration)
Orage sur Bastia, Haute-Corse (photo d'illustration) © Maxppp -

L'heure est désormais à l'accalmie dans le Sud. La Haute-Corse n'est plus en vigilance orange pour orages et pluie-inondation depuis ce jeudi à 14h. Météo France avait déjà levé l'alerte pour les autres départements : l'Andorre, l'Aude, l'Aveyron, le Gard, les Pyrénées-Orientales et le Tarn dans l'après-midi de mercredi, puis pour les Bouches-du-Rhône, l'Hérault, le Var et le Vaucluse. Les plus gros dégâts de cet épisode méditerranéen ont été constatés dans l'Hérault.

  - Visactu
© Visactu

L'Hérault particulièrement touché par les précipitations

À Cazouls-d'Hérault, une femme de 68 ans, emportée par la crue, a été transportée au centre hospitalier de Montpellier en état d'urgence absolue. "Devant chez elle, c'était un torrent", raconte le maire de la commune, Henry Sanchez. "Cette personne a été retrouvée entre 80 et 110 mètres plus loin. Elle a été bloquée par les ceps d'une vigne".

En raison des fortes pluies, la circulation des trams a été interrompue à Montpellier. Elle  a repris en début d'après-midi. De son côté, la SNCF a annoncé l'interruption de la circulation des trains entre Montpellier, Toulouse et Perpignan. Cela concerne les TER, mais aussi les Intercités et des TGV. La reprise du trafic n'est pas attendue avant la rentrée des classes, le 4 novembre. À certains endroits, les rails sont suspendus dans le vide.

À Béziers, il est déjà tombé ce mercredi 310 mm en 24 heures, dont 100 pour la seule nuit de mardi à mercredi. C'est l'équivalent de plus de trois mois de pluie tombée en l'espace de 24h. Tous les accès à Béziers sont très compliqués, de nombreuses routes sont impraticables et quelque 630 foyers sont privés d'électricité. 

Plusieurs sauvetages ont déjà été effectués par les pompiers dans le secteur de Béziers, par équipe au sol et hélicoptère. La circulation des trains est totalement interrompue entre Narbonne et Béziers, au moins jusqu'à 18h, car les voies sont totalement recouvertes d'eau par endroits autour de la gare.

Mini-tornades dans les Pyrénées-Orientales

Dans les Pyrénées-Orientales, où une dizaine de routes départementales ont été coupées, les pompiers ont mené plus de 110 interventions pour des inondations et toitures arrachées. 

Le département, comme l'Aude, reste aussi en vigilance orange crue, tandis que la persistance de vents d'Est en fin de journée maintient un risque de submersion. Dans l'Aude, deux campings ont été évacués à titre préventif mardi soir. Six départementales restaient coupées dans la matinée, tandis que le port de Port-la-Nouvelle a été fermé.

Quelque 600 pompiers restaient mobilisés dans ce département, face notamment à des pics de crue attendus en fin de matinée. En renfort aux forces locales, la Sécurité civile avait déployé mardi sur l'arc méditerranéen un dispositif comptant 90 sapeurs-pompiers, 70 sapeurs-sauveteurs et trois hélicoptères.

Dans la nuit de mardi à mercredi

"L'épisode méditerranéen pluvio-orageux marqué" qui les a balayés depuis mardi, avec un pic en fin de nuit, finalement plus tard que prévu, a provoqué la fermeture de nombreux tronçons routiers, surtout sur le littoral, et arraché des toitures et des arbres, selon un premier bilan des préfectures et pompiers.

De fortes cellules orageuses et pluvieuses ont circulé sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, avec à nouveau des cumuls de précipitations de l'ordre de 50 mm. Ces pluies violentes sont remontées sur l'ouest de l'Hérault et le sud de l'Aveyron. Sur le Gard, le Tarn et l’Aveyron, les précipitations demeurent sensiblement plus faibles, il est tombé de l'ordre de 30 à 70 mm.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu