Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec les températures printanières, les barbecues sont de sortie dans la Drôme et en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Il fait beau et doux ce dimanche dans la Drôme et en Ardèche ! C'est l'occasion, pour les chanceux qui ont un jardin, de ressortir le barbecue. Avec le printemps, les ventes de grillades se sont envolées.

Les ventes de grillades ont augmenté chez les bouchers avec l'arrivée des beaux jours
Les ventes de grillades ont augmenté chez les bouchers avec l'arrivée des beaux jours © Radio France - Stéphanie Berlu

Le printemps est bien là ! Il fait très doux ce dimanche, dans la Drôme et en Ardèche, avec 22 degrés à Montélimar et Valence ou 21 à Annonay et Aubenas, côté Ardèche. Ces températures sont supérieures aux normales de saison, selon Météo France. 

Et avec l'arrivée des beaux jours, c'est la saison des barbecues qui revient. Olivier est le responsable de la boucherie Russier à Saint-Péray : "Les gens ont envie de se mettre sur la terrasse, de ne plus être plus enfermés, de boire un verre en faisant le barbecue", constate le boucher. David, qui vient de Cornas, confirme : "La météo devient belle avec le printemps, alors on a prévu de manger en extérieur en famille, en comité restreint bien sûr !" raconte le père de famille. "On va faire un barbecue, ça fait du bien au moral."

Les ventes de grillades augmentent 

Côté ventes, dans la boucherie, ça se ressent. Olivier, le gérant, a augmenté ses stocks de grillades, pour ce week-end et l'arrivée des beaux jours : "On est passé du simple au double. Là on est à une demi tonne par semaine. Après on va passer à deux tonnes par semaine quand on sera en pleine saison. Dès que le soleil arrive, ça booste les ventes", note-t-il.

Même constat à la boucherie Demars, quelques mètres plus loin. Patrice, le gérant : "Les premiers rayons de soleil, ça lance le barbecue, la vente s'axe sur les viandes grillées, les côtes de bœuf, les filets de poulet marinés, les saucisses.... On a une activité qui marche bien, donc on ne se plaint pas, et puis le retour du soleil, ça fait du bien au moral de tout le monde !" Attention, ces températures printanières ne vont pas durer : à partir de jeudi, ça baisse à nouveau, avec un coup de frais le week-end prochain, pour le début du mois d'avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess