Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'hiver 2019/2020 : le plus chaud de tous les temps en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

Avec des températures moyennes d'une grande douceur (5,2°C pour les minimales et 13,2°C pour les maximales), le département de la Haute-Garonne vient de vivre son hiver météorologique le plus doux de tous les temps. Il est légèrement plus doux que l'hiver 2015/2016.

La Haute-Garonne vient de connaître son hiver le plus doux depuis que Météo France réalise des relevés de températures.
La Haute-Garonne vient de connaître son hiver le plus doux depuis que Météo France réalise des relevés de températures. © Maxppp - PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXPPP

Aucune vague de froid ne s'est manifestée au cours des trois mois d'hiver météorologique (décembre, janvier, février) sur l'ensemble de la région et aucune chute de neige ne s'est produite en plaine, précise Météo France à Toulouse. À ces éléments, s'ajoutent les températures moyennes particulièrement douces de ces trois derniers mois : 5,2°C pour les minimales et 13,2°C pour les maximales. Ça représente un écart de 2,7°C par rapport à la normale. Ces indicateurs réunis permettent à Météo France de dire que l'hiver 2019/2020 est "le plus chaud de tous".

Une seule nuit de gel durant tout le mois de février

Le mois de février se place au deuxième rang des mois de février les plus doux, tout près de février 1990, qui reste sur la première marche du podium. Il a fait jusqu'à 15°C pour les maximales moyennes et le thermomètre n'est pas descendu en-dessous de 5,6°C en moyenne. En plaine toulousaine, on n'a connu qu'une seule nuit avec du gel, le soir du jeudi 6 février où le mercure a atteint -4°C par exemple à Saint-Gaudens ou encore -2°C à Muret.

Cet hiver météorologique (décembre-janvier-février) se caractérise par des températures moyennes d’une grande douceur : 5,2°C pour les minimales et 13,2°C pour les maximales, soit un écart de 2,7 degrés par rapport à la normale.
Cet hiver météorologique (décembre-janvier-février) se caractérise par des températures moyennes d’une grande douceur : 5,2°C pour les minimales et 13,2°C pour les maximales, soit un écart de 2,7 degrés par rapport à la normale. - Météo France

Les conditions souvent anticycloniques ont également favorisé un bel ensoleillement avec un cumul de 143 heures de soleil à Toulouse, ce qui représente 30 heures de plus que la normale à cette saison. Ces températures printanières ont été accompagnées d’un temps sec, avec un cumul mensuel de 30 litres par mètre carré en plaine et seulement sept litres dans la vallée de Luchon. Le déficit hydrologique atteint 30 % en plaine et 80 % près des Pyrénées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu