Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

11-Novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument dédié aux militaires morts en opérations extérieures

-
Par , France Bleu

Emmanuel Macron a rendu hommage aux 549 militaires morts pour la France en opérations extérieures à l'occasion des commémorations du 11 novembre. Le président de la République a inauguré un monument en leur mémoire ce lundi à Paris.

Emmanuel Macron a inauguré un monument dédié aux soldats morts au combat en opération extérieure dans le 15e arrondissement de Paris, le 11 novembre 2019.
Emmanuel Macron a inauguré un monument dédié aux soldats morts au combat en opération extérieure dans le 15e arrondissement de Paris, le 11 novembre 2019. © Maxppp - JOHANNA GERON / POOL

À l'occasion des traditionnelles commémorations de l'armistice du 11 novembre, Emmanuel Macron a inauguré un monument dédié aux soldats morts lors d'opérations extérieures ce lundi à Paris, après avoir ravivé la flamme du soldat inconnu.

Revoir la cérémonie en intégralité 

Hommage au "sacrifice suprême" des soldats

Le monument, créé par Stéphane Vigny, est une haute sculpture de bronze représentant six soldats, cinq hommes et une femme. La tête recouverte d'un képi, d'un béret ou d'une casquette ils portent un cercueil invisible, symbole du vide et de l'absence. Un hommage aux 549 militaires morts pour la France en opérations extérieures ("Opex") depuis 1963 au Liban, au Tchad, en Afghanistan ou encore en ex-Yougoslavie. Leurs noms sont inscrits sur un mur à côté de l'oeuvre.

Le "Monument aux morts pour la France en opérations extérieures" créé par Stéphane Vigny et inauguré par le président Emmanuel Macron le 11 novembre 2019 - AFP
Le "Monument aux morts pour la France en opérations extérieures" créé par Stéphane Vigny et inauguré par le président Emmanuel Macron le 11 novembre 2019 © AFP - LUDOVIC MARIN

Emmanuel Macron a salué cette "cohorte héroïque", ces femmes et ces hommes qui "ont donné leur vie pour nous défendre et nous protéger" à travers "leur sacrifice suprême". "En inaugurant ce monument, la France remplit une dette d'honneur", a-t-il souligné, rappelant que cinq militaires étaient morts pour la France cette année encore, dont le brigadier-chef Ronan Pointeau, tué le 2 novembre au Mali. Quelque 600 proches des militaires morts ont participé à la cérémonie selon l'AFP.

Le chef de l'État avait relancé le 13 juillet 2018 ce projet de mémorial qui avait pris du retard, provoquant le dépit des familles et de militaires. "J'achève un projet inspiré par le président Nicolas Sarkozy et poursuivi par le président François Hollande dans cette continuité républicaine qui fait la force de notre nation", a-t-il déclaré se disant conscient des "conséquences opérationnelles, humaines, familiales des décisions d'intervention et des ordres d'engagements" qu'il est amené à prendre "pour le bien de la nation."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu