Politique

15.613 candidats aux municipales en Drôme Ardèche

Par Stéphane Milhomme et Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 7 mars 2014 à 5:45

Les dernières inscriptions de candidats aux municipales en préfecture de la Drôme, le 6 mars 2014.
Les dernières inscriptions de candidats aux municipales en préfecture de la Drôme, le 6 mars 2014. © Stéphane Milhomme - Radio France

Les électeurs pourront bien voter dans toutes les communes puisqu'il y a des candidats partout. Fait rarissime: il n'y a qu'un candidat en individuel dans le village de Saint Michel d'Aurance en Ardèche.

Depuis la clôture du dépôt des déclarations ce jeudi soir, on connait le nombre total de candidats aux municipales: 15 613 personnes en cumulant les 708 communes de Drôme et d'Ardèche. 1 Ardéchois sur 42 est candidat aux municipales. 1 Drômois sur 60.

Un candidat tout seul

Les électeurs de Saint Michel d'Aurance près du Cheylard ont bien failli ne pas être appelés aux urnes. Dans ce ville de 260 habitants, onze sièges sont à pourvoir et un seul candidat s'est finalement déclaré ce jeudi en individuel. Le 23 mars, un premier tour sera bien organisé, mais il faudra au moins un deuxième candidat au second tour pour que l'élection soit validée.

C'est aussi en Ardèche que se trouve la commune la plus disputée proportionnellement au nombre d'habitants. A Viviers, un peu moins de quatre mille habitants, cent soixante deux candidats sont sur les rangs pour ces municipales parce que six listes sont en concurrence.

Ailleurs en Ardèche comme dans la Drôme, villes et villages oscillent entre 2 et 4 listes, ce qui est plus habituel. Les services de l'Etat enregistrent par exemple 4 listes pour Valence, Romans, Die, Privas.

Pas de liste FN à Annonay

A Annonay, 4 listes sont sur les rangs également.  Dans la ville du nord Ardèche, la tête de liste officielle du Rassemblement Bleu Marine, Sofiane Ghoubali, n'a pas réuni tous les noms nécessaires. En revanche, la liste dissidente du Front National menée par Isabelle François a été déposée ce jeudi.

Et puis, un autre fait marquant : les électeurs qui n'avaient pas eu de choix en 2008 en auront cette année. A Vals, La Voulte, Saint Péray, il y a désormais deux listes en compétition, contre une seule lors du scrutin de 2008.