Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

150 maires de Côte-d'Or participent au Congrès de l'association des maires de France

-
Par , , France Bleu Bourgogne

L'Association des maires de France (AMF) organise jusqu'à jeudi son congrès annuel à Paris. 150 maires de Côte-d'Or font le déplacement pour ce congrès qui sera le dernier de leur mandat.

Ludovic Rochette, le président de l'association des maires de Côte-d'Or
Ludovic Rochette, le président de l'association des maires de Côte-d'Or © Radio France - Anne Pinczon du Sel

Côte-d'Or, France

Près d'un maire sur trois en Côte-d'Or ne compte pas se représenter en 2020. Ce sera donc pour eux, quoiqu'il arrive, le dernier congrès des maires de France. L'Association des maires de France se réunit à Paris jusqu'à jeudi, un congrès auquel va participer Emmanuel Macron contrairement à l'an dernier. 

Les maires sont des lanceurs d'alerte 

A la veille de ce congrès, une cinquantaine de maires ont signé une tribune, à l'appel de Thierry Falconnet, le maire de Chenôve, et de François Rebsamen, le maire de Dijon, pour demander à l'Etat plus de moyens pour lutter contre les incivilités.

Ludovic Rochette, le président de l'association des maires de Côte-d'Or, estime que sur les sujets sociaux, "les maires sont des lanceurs d'alerte. Nos habitants viennent nous voir, nous font remonter leur colère. On espère cette année qu'on sera entendus à temps." 

La suite du mouvement des gilets jaunes

Avec le grand débat lancé par le gouvernement, Ludovic Rochette a l'impression qu'Emmanuel Macron "a compris ce que sont les territoires. Après le "ruissellement", il faut au contraire agir par capillarité, pour remédier aux conflits sociaux auxquels on est confrontés actuellement." 

Contrairement à l'an dernier, Emmanuel Macron va participer au Congrès des maires : "c'est un moment de discussion indispensable, c'est le moment d'ancrer les communes et les territoires dans l'avenir de la République" affirme Ludovic Rochette.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu