Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Elections 2017, mode d'emploi

200 personnes manifestent contre le FN à Nice

-
Par , France Bleu Azur
Nice, France

Ils étaient près de 200 personnes ce dimanche après-midi sur la place Garibaldi de Nice, à l'appel de plusieurs associations et partis politiques, pour faire barrage au Front national, à une semaine du second tour.

200 personnes étaient rassemblées ce dimanche sur la place Garibaldi de Nice contre le Front national.
200 personnes étaient rassemblées ce dimanche sur la place Garibaldi de Nice contre le Front national. © Radio France - Maxime Bacquié

"Non à la haine et à la violence", c'est le mot d'ordre de l’après-midi, qui s'affiche sur une banderole plaquée au sol, sur la place Garibaldi, par des petits cailloux. La haine et la violence, Fabrice n'en veut pas. Ce Niçois d'origine italienne met en garde contre Marine Le Pen. "Elle est raciste, elle est inégalitaire, elle est à la solde du grand patronat et puis la préférence nationale c'est insupportable."

Contre Marine Le Pen, pas pour Emmanuel Macron

David Nakache, le président de l'association Tous Citoyen, est à l'origine de ce rassemblement contre Marine Le Pen mais pas pour Emmanuel Macron. "Il faut bien dissocier les deux choses. On est contre le Front national et ses idées racistes mais on n'appelle pas à voter pour l'autre candidat. Dans l'isoloir, chacun sait ce qu'il a à faire." Après deux heures de prises de paroles, les 200 manifestants se sont dispersés dans le calme.

  • Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess