Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

2021 sera une année électorale qui ne devrait pas bouleverser les équilibres

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'année 2021 sera une année électorale pour renouveler les conseils régionaux et les conseils départementaux. Des scrutins à part entière, et pas simplement un avant-tour de la présidentielle pour le politologue Jean Petaux qui misé plutôt sur la stabilité et la reconduction des sortants.

En juin 2021 on votera pour les élections régionales et départementales
En juin 2021 on votera pour les élections régionales et départementales © Radio France - Noémie Guillotin

Au mois de juin, cette année 2021, nous irons voter pour choisir nos représentants aux conseils départementaux et régionaux. Un rendez-vous un an avant la présidentielle de 2022, mais on aurait tort de confondre les enjeux, pour le politologue Jean Petaux de Sciences-Po Bordeaux. La région Nouvelle-Aquitaine, tout comme le département des Pyrénées-Atlantiques sont des poids lourds selon lui : "la région Nouvelle-Aquitaine est la plus grande de France avec plus de 84.000m², c'est un acteur majeur dans le fonctionnement de la France". Il ajoute que c'est aussi la première région agricole d'Europe, avec un budget total de 3,2 milliards d'euros, pour 800 millions d'euros pour le département. 

Stabilité

Jean Petaux, politologue à Science Po Bordeaux, invité de France Bleu Gironde
Jean Petaux, politologue à Science Po Bordeaux, invité de France Bleu Gironde © Radio France - Camille Huppenoire

Pour le scrutin régional, Jean Petaux pense que le Parti Socialiste en Nouvelle-Aquitaine est "dans une position plutôt préférentielle". En tout état de cause, dans le personnel politique local, celui qui incarne le mieux encore la région, c'est Alain Rousset.  "Alors que c'était pas simple, il a réussi la fusion de trois régions, et il est passé sans trop de difficultés du statut de président de l'Aquitaine, à celui de président de la Nouvelle-Aquitaine", ajoute le politologue qui pense que le sortant conserve toutes ses chances.

Même cas de figure pour le département des Pyrénées-Atlantiques. La création de la Communauté d'Agglomération du Pays Basque (CAPB), "ça ressemble très fortement à un département, même si ça n'en n'est pas"; ne devrait pas changer la donne. Le scrutin départemental, qui demande à l'électeur de choisir des binômes homme-femme, "rend le jeu beaucoup plus fluide, beaucoup plus ouvert". Le gouvernement a décidé de reporter ces élections au mois de juin, la date exacte sera connue début 2021, quand le décret sera publié.

L'analyse de Jean Petaux sur l'année 2021 en politique

Choix de la station

À venir dansDanssecondess