Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

21 coups de canons pour commémorer le 160e anniversaire de l'annexion du comté de Nice à la France

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Il y a 160 ans jour pour jour, le comté de Nice devenait français. Une cérémonie était organisée ce dimanche devant le monument du Centenaire à Nice, pour commémorer cet anniversaire.

Cérémonie du 160e anniversaire de l’Union des Comté de Nice à la France devant le Monument du Centenaire à Nice (Alpes-Maritimes)
Cérémonie du 160e anniversaire de l’Union des Comté de Nice à la France devant le Monument du Centenaire à Nice (Alpes-Maritimes) © Radio France - Sonia Ghobri

Une cérémonie avait lieu ce dimanche devant le monument du Centenaire à Nice, pour commémorer le 160e anniversaire de l'union du comté de Nice et de la France. "Le 14 juin 1860, sous les yeux de milliers de Niçois, le drapeau de la Maison de Savoie qui flottait depuis cinq siècles descendait alors que le drapeau français s’élevait vers le ciel", a rappelé Christian Estrosi, le maire de Nice, lors de son discours.

Tout commence deux ans plus tôt, le 21 juillet 1958 à Plombières dans les Vosges : Napoléon III rencontre secrètement Cavour, président du Conseil du Royaume de Piémont-Sardaigne, ministre de Victor-Emmanuel II. Un accord est conclu, Napoléon III accepte d'aider Victor-Emmanuel II à unifier l'Italie et à apporter un soutien militaire en cas de conflit avec l'Autriche. "En échange, la France récupère le comté de Nice et le Duché de Savoie, en cas de victoire. C'est ce qui se passe. 50.000 Français sont morts pour l'unité italienne", poursuit Olivier Ghebali, délégué de l'association "Le souvenir Napoléonien" dans les Alpes-Maritimes. 

L'association le Souvenir Napoléonien a créé un spectacle sur le rattachement de Nice à la France
L'association le Souvenir Napoléonien a créé un spectacle sur le rattachement de Nice à la France - Sonia Ghobri

Le 24 mars 1860, le Traité de Turin est signé : le comté de Nice et le Duché de Savoir sont "rattachés" à la France. "Napoléon III souhaite obtenir l'adhésion de la population, un plébiscite est organisé. Et les résultats sont surprenants, il y a une majorité écrasante de voix pour. Des communes de l'intérieur ont voté oui à 100%. Ainsi, le transfert officiel de Nice à la France est organisé le 14 juin 1860", conclut Olivier Ghebali, habillé en tenue d'époque pour l'occasion.

Le maire de Nice aurait souhaité célébrer cet anniversaire autrement. "Personne alors ne pouvait imaginer qu'il serait tel que nous le vivons aujourd'hui. En septembre 2019, je vous ai posé cette question : qu'est-ce qu'être niçois et niçoise? Tout au long de ces mois, vous avez débattu pour répondre à cette question. Ces réponses, vous aviez imaginé que nous les publierions lors d'une grande fête, que nous les partagerions aujourd'hui. Il ne peut pas en être ainsi et vous savez pourquoi... Ce n'est pas le moment d'apothéose que vous aviez voulu", a déclaré Christian Estrosi aux invités (élus locaux, préfet des Alpes-Maritimes...) assis face à lui, séparés par une chaise vide, en raison de la pandémie de Covid-19. 

Des badauds derrière les barrières sur la promenade des Anglais ont également suivi cette cérémonie, avec au programme, un lâcher de colombes. L'orchestre des sapeurs-pompiers a repris plusieurs hymnes : Frateli d’Italia, La Marseillaise, Nissa la Bella. Et des coups de canon ont été tirés, dont trois en direction de la Méditerranée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess