Politique

250 élus d'Indre-et-Loire contre la baisse des dotations de l'Etat

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine vendredi 18 septembre 2015 à 12:37

A la veille de la manifestation à Paris, les élus d'Indre-et-Loire ont répondu à l'appel de l'Association des Maires. Ils étaient 250 selon la Police, devant les grilles de la Préfecture à Tours. Ils disent avoir perdu environ 10% de dotations cette année.

On a vu 250 élus, des maires, des adjoints, avec leurs écharpes tricolores. "Je n'avais jamais vu une telle mobilisation des élus depuis 40 ans" a dit en préambule le Président de l'Association des Maires d'Indre-et-Loire Pierre Louault. Ils ont tous l'impression d'avoir fait ce qu'ils pouvaient pour faire des économies, mais que désormais, ils ne peuvent plus rien faire.

Jean-Pierre Verneau, maire de Sonzay

 L'éducation et les TAP, les activités périscolaires imposées aux communes. Elles coûtent 18 mille euros sur Sonzay dit son maire, sans aucune compensation.

Radio France
© Radio France - Xavier Louvel

Parmi les nombreuses communes représentées, il y avait Thizay, un village du Chinonais qui compte moins de 300 habitants. La dotation de l'Etat a baissé de 14% sur l'année. Les élus grattent là où ils peuvent. 

Corinne Leroy, maire de Thizay

Entamée en 2014, la baisse des dotations de l'Etat doit représenter sur 4 ans un manque à gagner de 28 milliards d'euros pour les collectivités territoriales, dont près de 16 milliards pour les communes. Mercedi, à l'Assemblée Nationale, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, a estimé "impossible" de faire 50 milliards de baisse de dépenses publiques d'ici 2017, comme prévu par le gouvernement, sans toucher aux dotations de l'Etat aux collectivités territoriales. "La baisse des dotations aux collectivités locales, c'est un effort, mais c'est un effort juste, équitable", a-t-elle affirmé lors de la séance des questions à l'Assemblée nationale.