Politique

2e tour de la Primaire de la gauche : Pau et le Béarn choisissent Benoît Hamon

Par Jeanne-Marie Marco et Alexandre Vau, France Bleu Béarn dimanche 29 janvier 2017 à 22:02

A la fédération socialiste à Pau, on a suivi avec attention les premiers résultats du 2e tour de la primaire de la gauche.
A la fédération socialiste à Pau, on a suivi avec attention les premiers résultats du 2e tour de la primaire de la gauche. © Radio France - Jeanne Marie Marco

Benoît Hamon remporte largement ce dimanche soir la Primaire socialiste de l'élection présidentielle 2017 devant Manuel Valls avec 58,9% des voix contre 41,1 pour le Premier ministre sortant. Benoît Hamon l'emporte aussi en Béarn.

En Béarn aussi, les électeurs se sont plus mobilisés que la semaine dernière pour le 2e tour de la Primaire de la gauche ce dimanche. Près de 2 millions de votants contre 1,6 millions au premier tour dimanche dernier. A la mi-journée déjà, la participation était en hausse de plus de 20% dans les différents bureaux de vote à Pau, en Béarn et dans les Pyrénées-Atlantiques. Selon les résultats partiels, l'ancien ministre de l'Éducation obtient aux alentours de 55% en Béarn contre 47% pour l'ancien Premier ministre.

Triomphe en Béarn et à Pau

A 20h30, la première tendance donne Benoît Hamon, candidat de la gauche du Parti socialiste vainqueur en Béarn comme au niveau national devant le Premier ministre sortant Manuel Valls. Benoît Hamon triomphe à Pau ou il l'emporte dans tous les bureaux de vote mais aussi à Billère, Gan, Jurançon ou encore Nay. Victoire plus contrastée à Mourenx et Lons. Le vainqueur de la Primaire de la gauche perd en revanche à Lescar alors qu'on ne connait pas encore les résultats à Orthez et Oloron.

Nathalie Chabanne : "faire de belles choses"

Le cœur socialiste de Nathalie Chabanne "bat à 200%" . La députée socialiste de l'est Béarn, soutien de Benoît Hamon, est convaincue que son champion peut "faire de belles choses jusqu'en mai 2017". "Ses propositions suscitent un nouvel espoir, une nouvelle vision de la gauche et de la France et ça fait du bien. Nous devons maintenant nous rassembler au sein du PS puis discuter avec nos partenaires habituels Europe-Ecologie les Verts, Jean-Luc Mélenchon et nous mettre d'accord sur un programme."

Nathalie Chabanne

Un risque de marcher vers "En Marche"

Certains candidats, élus, électeurs ont reproché à Benoît Hamon que son programme "soit trop cher". C'est le cas du maire socialiste de Lescar et soutien de Manuel Valls dans cette primaire de la gauche, Christian Laine. "Il est trop beau ce programme et surtout trop cher. C'est ce qui me dérange. Benoît ne pourra pas le tenir en l'état. Il faut désormais qu'il discute au sein du Parti socialiste et qu'il fasse des aménagements. Sinon des gens marcheront vers En Marche, le mouvement d'Emmanuel Macron."

Il n'est pas con Hamon. Il va discuter, dialoguer sinon il perdra une partie de son électorat."

► Christian Laine, maire de Lescar et soutien de Manuel Valls

Christian Laine

Rassembler pour être au second tour

Pour le député socialiste du nord-ouest Béarn David Habib, soutien lui aussi de Manuel Valls, "la gauche peut être au second tour" de l'élection présidentielle en mai prochain. "Il faut continuer à croire en une gauche de gouvernement avec des options sociales face à Marine Le Pen en mai. Pour cela, nous devons nous rassembler sur la base de Benoît Hamon, c'est évident. Mais il faudra aussi que le vainqueur de la Primaire de la gauche s'enrichisse de nos propositions et de nos réserves."

David Habib

►►► A LIRE AUSSI :

  - Visactu
© Visactu -