Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"François Mitterrand, c'est avant tout leur collège", à Caraman, peu d'élèves connaissent l'ancien président

-
Par , France Bleu Occitanie

Il y a 40 ans jour pour jour, le 10 mai 1981, le socialiste François Mitterrand était élu président de la République française. À l'occasion de cet anniversaire, France Bleu Occitanie s'est rendu au collège François-Mitterrand de Caraman, où l'ancien président n'est finalement pas très connu.

400 élèves étudient au collège François-Mitterrand de Caraman.
400 élèves étudient au collège François-Mitterrand de Caraman. © Radio France - Bastien Munch

"Je ne sais pas du tout qui c'est", affirment la plupart des élèves, principalement en classes de sixième et de cinquième, installés dans le CDI du collège François-Mitterrand de Caraman, en Haute-Garonne. Quarante ans après le 10 mai 1981, jour de l'élection du président socialiste après 25 ans de gouvernance par la droite, peu de ces collégiens savent mettre un visage et une fonction sur l'ancien chef d'État. "Je suis en train de regarder qui est François Mitterrand sur Wikipedia", explique Loïc, devant son ordinateur. "Sa tête ne me dit rien, il me fait penser à Jacques Chirac, c'est tout !"

Et pour les rares élèves qui connaissent vraiment l'homme derrière le nom du collège, c'est encore un peu flou. "Je sais que c'était un président mais je ne vois pas précisément qui c'est", avoue Manon. "Moi, mes parents en parlent de temps en temps à la maison", renchérit Laetitia. "Ils en disent beaucoup de bien, en expliquant qu'il a fait plein de choses. Il a aboli la peine de mort aussi, je crois."

Un programme un peu adapté

"François Mitterrand, avant tout c'est leur collège", confirme Cédric Merchet, principal de l'établissement qui porte le nom de l'ancien président, comme 38 autres écoles en France. "Ils ne se posent pas vraiment la question de qui ça pouvait être. Pour moi, ça me semble évident. On a grandi avec le président François Mitterrand. Ce n'est pas le cas des élèves actuels, mais plutôt de leurs parents. Et j'ai peut-être eu tort là-dessus, de ne pas insister quand on accueille les enfants en sixième. Il faudrait peut-être leur expliquer qui est ce personnage important de notre République française."

Dans la salle des profs, Franck Laporte prépare son planning de la semaine. Le professeur d'histoire-géographie a d'ailleurs prévu de modifier un peu le programme de ses cours ce lundi 10 mai 2021. "En général, quand il y a des dates symboliques comme ça, on essaie quand même de jouer sur cette mémoire", explique-t-il. "On leur demande ce que leur évoquera désormais François Mitterrand, après avoir étudié dans le collège qui porte son nom. Je pense qu'il y a quand même des réformes qui vont rester plus longtemps dans leurs têtes." 

En principe, l'élection de François Mitterrand arrive seulement dans le programme à la fin de l'année de troisième.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess