Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

45 parrainages auvergnats pour les candidats à l'élection présidentielle

mercredi 1 mars 2017 à 19:09 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Le Conseil Constitutionnel a publié ce lundi soir la première liste des parrainages d'élus déjà validés. Il y en a 1717 au total dont 45 en Auvergne, où Emmanuel Macron obtient un certain succès.

Emmanuel Macron en visite dans le Cantal en septembre dernier, une visite utile pour convaincre des élus
Emmanuel Macron en visite dans le Cantal en septembre dernier, une visite utile pour convaincre des élus © Maxppp - Christian Stavel

Auvergne, France

5 élus de l'Allier, 12 du Cantal, 4 de Haute-Loire et 24 du Puy de Dôme ont déjà accordé leur parrainage. Sur ces 45, c'est Emmanuel Macron qui en décroche le plus, 15 parrainages pour le candidat d'En Marche. Il en a notamment obtenu 9 uniquement dans le département du Cantal.
Emmanuel Macron décroche également quelques parrainages de prestige avec deux sénateurs: Jacques Mézard dans le Cantal, qui s'est déclaré en sa faveur, mais aussi Gérard Roche en Haute-Loire. L'ancien président du Conseil Général 43 soutenait Alain Juppé lors de la primaire de la droite et du centre.

François Fillon est le seul candidat a avoir déjà les 500 parrainages nécessaires mais il est plus à la peine en Auvergne avec 12 parrainages, essentiellement dans le Puy de Dôme. Benoit Hamon en a 7; lui aussi obtient le parrainage d'un parlementaire, le sénateur du Puy de Dôme Jean-Jacques Bernard-Magner. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il en obtient 6.

Quatre "petits" candidats bénéficient eux aussi du parrainage d'élus de la région: 2 élus pour Jacques Cheminade et un élu pour Bastien Faudot, Alexandre Jardin et Jean Lassalle. En revanche, aucun élu auvergnat n'a parrainé Marine Le Pen dans cette première vague publiée par le Conseil Constitutionnel.