Politique

5 communautés de communes au lieu de 27 dans la Manche ?

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Cotentin mercredi 30 septembre 2015 à 20:31

La Préfète de la Manche a présenté son projet avec 5 communautés de communes
La Préfète de la Manche a présenté son projet avec 5 communautés de communes - Mélanie Tournadre

La Préfète de la Manche a présenté son projet, ce mercredi, aux membres de la Commission départementale de coopération intercommunale. Il prévoit de passer de 27 communautés de communes à seulement 5, au 1er janvier 2017.

Cette fois, le projet est officiel.  La Préfète de la Manche  l'a présenté, ce mercredi, aux membres de la Commission départementale de coopération intercommunale. Ce schéma prévoit de passer de 27 communautés de communes à seulement 5 dans notre département.

Le projet de nouveau schéma départemental de coopération intercommunal. - Aucun(e)
Le projet de nouveau schéma départemental de coopération intercommunal.

La  loi NOTRe impose aux communautés de communes de rassembler au moins 15.000 habitants. Dans la Manche, 18 des 27 communautés de communes ne répondent pas à ce critère. La Préfète est donc en charge de présenter un nouveau schéma départemental de coopération intercommunal. 

La Manche passerait de 27 à seulement 5 communautés de communes.

Ce projet prévoit donc la création de cinq grandes communautés de communes : au nord, le Cotentin regrouperait ainsi 210 communes, soit 205.428 habitants. C'est à dire 12 communautés de communes existantes aujourd'hui, de celle de Cherbourg à celle de la Baie du Cotentin.

Un autre ensemble est prévu sur la côte ouest, du canton de la Haye du Puits jusqu'à Coutances. Ce qui représenterait 110 communes, 70.635 habitants.**

A l'est, Saint-Lô Agglo absorberait la communauté de communes de Canisy, soit 85 communes, 74. 947 habitants.**

La communauté de communes de Granville resterait seule : 33 communes, 44.179 habitants.

Toutes les autres communautés de communes du sud-Manche seraient regroupées avec Villedieu-les-Poêles, Avranches et Mortain. Ce qui représenterait 163 communes, 104.151 habitants.

"De grands ensembles pour se faire entendre au niveau régional"

La Préfète a fait le choix de proposer de très grandes communautés de communes pour qu'elles soient visibles et qu'elles puissent se faire entendre dans la future grande Normandie. Danièle  Polvé-Montmasson est convaincue que c’est le bon choix.

La Préfète de la Manche explique les raisons de son choix.

Pour certains élus, ces grands ensembles vont empêcher la proximité avec les habitants. Il sont plusieurs à dénoncer un changement trop rapide et trop radical. Pour Patrice Pillet, maire de Bricquebec et vice-président du Conseil Départemental, " ce projet est très perturbant pour les élus".

"Les électeurs ne vont pas s'y retrouver !"

-Patrice Pillet, maire de Bricquebec.

Le maire de Bricquebec craint que les élus et les electeurs s'y perdent.

La Préfète de la Manche assure qu’il est encore temps de discuter de ce projet pour le modifier. Des groupes de travail vont être organisés entre les élus concernés et les membres de la Commission départementale de coopération intercommunale. Ce projet de schéma devra cependant être définitif avant le 31 mars prochain, pour une mise en route le 1er janvier 2017.