Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

53% des maires de la Mayenne favorables au maintien des élections régionales et départementales en juin

-
Par , France Bleu Mayenne

Les conditions sont-elles réunies pour organiser les 13 et 20 juin les élections régionales et départementales ? 217 maires de la Mayenne, sur 240 consultés, ont répondu favorablement, explique ce lundi le ministère de l'Intérieur.

Bureau de vote (illustration)
Bureau de vote (illustration) © Maxppp - TOMASELLI Antoine

Dans notre département, 217 maires ont répondu à la consultation gouvernementale au sujet du maintien ou pas des élections régionales et départementales de juin prochain. 53% des élus mayennais ont donc indiqué que les conditions étaient réunies, malgré le contexte sanitaire, pour organiser ces deux scrutins. 90 n'ont pas répondu favorablement, et 13 maires n'ont pas répondu à la question posée indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué ce lundi soir. 

Au niveau national, plus de 24 000 maires ont répondu à la consultation lancée par le gouvernement vendredi soir. 56% se sont déclarés favorables au maintien du scrutin en juin. Et si le oui l'a emporté, on est loin d'un résultat fleuve. 

Inquiétude dans les plus petites communes

D'ailleurs en Mayenne, la question divise encore un peu plus les élus. Notamment chez les maires de communes rurales. "On a de plus en plus de citoyens qui s'éloignent de la vie politique, les taux de participation baissent de plus en plus, donc il est déjà difficile de motiver les gens dans une période normale. Y compris pour être assesseur et tenir les bureaux de vote. Là on a deux scrutins en même temps donc il nous faut le double de bénévoles. Et en plus avec le covid, il va falloir que nous, les maires, demandions aux gens s'ils ont été vaccinés ou s'ils ont fait un test PCR 48h avant leur participation à l'élection ... ça paraît totalement déraisonnable" explique Richard Chamaret, le maire de Méral et Président de l'Association des Maires Ruraux de la Mayenne.

À moins d'une catastrophe sanitaire, les élections départementales et régionales doivent impérativement avoir lieu répète Olivier Richefou, le président du conseil départemental de la Mayenne. Le 26 mars dernier, l'élu proposait même au Premier ministre Jean Castex de pouvoir voter "dehors", dans les espaces extérieurs des traditionnels lieux de vote comme les écoles et les salles des fêtes. "Ma proposition n'a pas été retenue. Je note que 13 pays ont réussi à organiser des élections dans cette période, sans les avoir décalées. Au Pays-Bas le vote à l'extérieur a même permis de relever le taux de participation" termine Olivier Richefou. 

Dès ce mardi 13 avril, le Premier ministre défendra devant les députés et les sénateurs, le maintien des régionales et des départementales les 13 et 20 juin 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess