Politique

6 communes sur 10 n'ont toujours pas de candidats aux Municipales en Charente-Maritime

Par Stéfane Pocher, France Bleu La Rochelle jeudi 27 février 2014 à 6:59

La Charente plutôt bon élève. Il est pourtant possible de déposer son dossier élection depuis 11 jours. Il ne reste plus qu’une semaine. Les autorités craignent un embouteillage de dernière minute

Le constat est le même dans les deux Charentes. Les candidats tardent. Sans doute en raison des vacances  scolaires. Mais pas seulement. Dans les villes de plus de 1000 habitants, la difficulté est de constituer une liste avec une parité homme femme.

Le département de la Charente, est plutôt bon élève. La moitié des candidatures espérées ont été déposée se félicite le Préfet Salvador Pérez.

Ce qui n’est pas le cas en Charente-Maritime.   7 communes sur 10 n’ont aucune liste (pour les villes de plus de 1000 habitants), comme à Andilly (nord-est de la Rochelle) ou Saint-Genix-de-Saintonge (sud de Pons).

Dans les plus grandes villes du département, on ne se bouscule pas aussi aux guichets. Seulement  3 listes (FN, Lutte Ouvrière, UMP-UDI) par exemple à La Rochelle ont été validées. (Il y en a pourtant  10 déclarées).

Une seule à Rochefort, 2 à Saintes et Royan.

L’arrondissement de Saint-Jean-d’Angely est le plus mauvais élèves du département . 83 % de communes sans candidat.

Plus les intéressés  attendent, plus ils prennent un  risque dixit Michel Tournaire, le secrétaire général à la Préfecture de la Charente-Maritime. «  Un document manquant  et il faut tout recommencer ». 

Entre le dépôt et la validation il faut compter 4 jours maximum, le temps de vérifier l’authenticité des documents fournis. Les candidats ont jusqu’au mardi 6 mars pour déposer leur dossier . Pour éviter d’attendre aux guichets,  les autorités conseillent de prendre rendez-vous. Un gain de temps pour les candidats. Mais aussi pour les préfectures, qui risquent de se retrouver avec un travail colossal à l’approche de l’échéance