Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

66 millions d'euros d'aides pour les femmes victimes de violences

-
Par France Bleu

La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem annonce ce vendredi matin le quatrième plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes. Les moyens sont doublés dans ce nouveau plan, dont l'ambition est de "ne laisser aucune violence déclarée sans réponse pénale, sanitaire et sociale".

Najat Vallaud Belkacem, ministre des Droits des femmes, est à l'origine de cette initiative.
Najat Vallaud Belkacem, ministre des Droits des femmes, est à l'origine de cette initiative. © Maxppp - Christophe Morin

Le gouvernement va "doubler les moyens " pour lutter contre les violences faites aux femmes. Le quatrième plan triennal de lutte, présenté ce vendredi matin par la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, est doté de 66 millions d'euros.

Parmi les nouvelles mesures qui devraient être annoncées dans ce plan de lutte, la mise en place d'un "kit de constatation en urgence", permettant d'effectuer des prélèvements en cas de viol, comme cela se fait aux Etats-Unis. Il pourra être utilisé dans les services d'accueil des urgences ou à domicile.

Encourager les dépôts de plaintes

Le gouvernement entend aussi multiplier les intervenants sociaux en commissariats et gendarmeries, pour atteindre un nombre de 350 en 2017. La création de 1.650 nouvelles places d'hébergement d'urgence à l'horizon 2017 est également prévue.

Objectif : "ne laisser aucune violence déclarée sans réponse pénale, sanitaire et sociale ". Encore faut-il que ces violences soient déclarées : le gouvernement veut donc encourager le dépôt de plainte, car "la main courante sans suite est devenue le symbole des appels au secours laissés sans réponse ".

Chaque jour, 27 actes violents contre des femmes

Chaque année, 10.000 plaintes pour viol sont déposées, soit 27 par jour. Sur les femmes âgées de 18 à 75 ans, 5,5% d'entre elles ont déjà subi des violences physiques ou sexuelles en 2010 ou 2011, soit 1,2 million de femmes victimes de violences. Des violences qui représentent un coût, à court et long terme, de 2,5 milliards d'euros par an.

Un plan contre la violence conjugale
Un plan contre la violence conjugale
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu