Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

71% des maires de la Drôme veulent le maintien des élections en juin

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Dans la Drôme, 71% des maires veulent le maintien des élections départementales et régionales les 13 et 20 juin, selon un sondage réalisé par le gouvernement le week-end dernier. En Ardèche, ils ne sont que la moitié à souhaiter leur maintien.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Philippe Paupert

Le gouvernement a consulté les maires ce week-end sur la question de la tenue des élections départementales et régionales. 69% des maires ont répondu, mais 56% ont demandé le maintien des élections en juin. Dans la Drôme, 71% des maires veulent que les élections départementales et régionales soient maintenues les 13 et 20 juin. 

"La crise sanitaire ne doit pas bloquer la vie démocratique", Mireille Clapot, députée LREM de la Drôme

La plupart des élus demandent d'ailleurs le maintien en juin pour ne pas perturber la vie démocratique, dit par exemple la députée de la Drôme Mireille Clapot. D'autres expliquent que l'on ne connaît pas la situation sanitaire de l'automne, date d'un éventuel report. Les élections départementales et régionales qui devaient se tenir en mars dernier ont déjà été reportées de quelques mois. Il faut maintenant qu'elles se tiennent. 

Arrières pensées politiques ?  

Les Républicains accusent le gouvernement de vouloir repousser ces élections pour éviter une défaite. Un argument très étonnant car reporter les élections à l'automne ne changerait pas le vote des Français. Par ailleurs le parti au pouvoir, LREM n'a pas de président de région. On ne voit pas bien comment il peut chuter sur ce sujet tout au moins.   

Les maires ruraux plus inquiets

Le résultat de la consultation des maires en Ardèche est intéressant : la moitié des maires seulement demande le maintien des élections en juin. Ils craignent que l'organisation du scrutin ne se fasse pas en toute sécurité : manque de place dans les petites communes, difficulté à trouver du personnel vacciné ou testé alors qu'en temps normal il est déjà difficile de trouver des personnes pour organiser l'élection. 

Le premier ministre défend le maintien en juin 

Matignon a fait savoir lundi qu'il défendrait devant le parlement le maintien des élections départementales et régionales en juin. Les députés doivent débattre du sujet mardi après-midi et mercredi pour les sénateurs.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess