Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

80 km/h : Patrick Weiten prône la souplesse en Moselle

vendredi 1 février 2019 à 13:26 Par Clément Lhuillier et Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord

Le président du Conseil Départemental de Moselle défend une vitesse limitée sur les routes secondaires en fonction de leur dangerosité. Patrick Weiten se dit prêt à remettre des panneaux 90km/h dont le remplacement a coûté 40.000 euros au département.

Patrick Weiten, le président du Conseil Départemental de Moselle
Patrick Weiten, le président du Conseil Départemental de Moselle © Maxppp - Pierre Heckler

Moselle, France

Le gouvernement va t-il faire marche arrière sur sa mesure controversée de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires ? Alors qu'Emmanuel Macron avait esquissé un recul au lancement de son grand débat national ("Il faut ensemble que l'on trouve une manière plus intelligente de le mettre en oeuvre"), son Premier ministre Edouard Philippe l'a de nouveau défendu dans l'Allier jeudi soir : "Cette mesure, ça fait six mois qu'on l'a mise en oeuvre et il se trouve qu'en six mois, on a constaté des résultats".

Vitesse adaptée 

En Moselle, le président du Conseil Départemental milite pour la vitesse soit "adaptée aux situations et aux circonstances." Invité de France Bleu Lorraine vendredi, Patrick Weiten estime qu'il y a des infrastructures sur lesquelles il est possible de rouler à 90 km/h, et d'autres ou la vitesse doit être abaissée. "Nous avons encore ces panneaux et nous pouvons les remettre."

Pour la Moselle, le remplacement d'environ 250 panneaux durant l'été s'élève à 40.000 euros, "entièrement remboursé par l'Etat" explique Patrick Weiten qui indique avoir envoyé la facture il y a un mois. 

On a tous la volonté de réduire l'accidentologie

"On va faire une analyse générale de l'accidentologie sur nos routes" poursuit le président du département pour qui cette mesure "doit être comprise pour être acceptée. On a dit 90, circulez y a rien à voir, même à nous les élus."  

A partir du 1er juillet 2018, la vitesse sur les routes secondaires sera limitée à 80 km/h, au lieu de 90 km/h actuellement. Photos de panneaux de limitation de vitesse (illustration). - Radio France
A partir du 1er juillet 2018, la vitesse sur les routes secondaires sera limitée à 80 km/h, au lieu de 90 km/h actuellement. Photos de panneaux de limitation de vitesse (illustration). © Radio France - Jean-François Fernandez

Le département mobilisé sur la neige

Patrick Weiten est également revenu sur l'épisode neigeux qui a semé la pagaille au nord de la Moselle jeudi matin. Le département gère 4.300 kms de routes et répand chaque année 38 tonnes de sel. "Nous étions présents partout mais lorsqu'on a une casse sur l'autoroute, ça déborde sur les routes départementales. Et là, on a l'impression que ce n'est pas traité alors que nos gars étaient sur la route depuis la veille. Malheureusement quand vous avez du verglas et de la neige, si ce n'est pas circulé, ça ne prend pas."