Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A 19 ans, il fait son entrée au conseil municipal de Besançon

-
Par , France Bleu Besançon

Nathan Sourisseau, 19 ans, est le benjamin du nouveau conseil municipal de Besançon qui se réunit pour la première fois ce vendredi, après le second tour des élections municipales. Portrait.

Nathan Sourisseau, 19 ans, le plus jeune conseiller municipal de Besançon
Nathan Sourisseau, 19 ans, le plus jeune conseiller municipal de Besançon © Radio France - Christophe Mey

"Benjamin du conseil municipal, c'est une étiquette qui va me coller à la peau" sourit Nathan Sourisseau, "mais j'espère que les gens ne vont pas me restreindre à ça". Etudiant en première année de géographie, le jeune homme est un Bisontin de fraîche date. Originaire de Dreux, il a connu la capitale comtoise en participant à des chantiers de jeunes à la citadelle, et a décidé de s'y installer pour ses études:  "je ne m'attendais pas, en arrivant à Besançon, à siéger au conseil municipal un an après".

Nathan Sourisseau, 19 ans, est l'aîné d'une famille de quatre enfants, une mère enseignante, un père cadre dans l'apprentissage.  Plus jeune, il se voyait journaliste, il a été plusieurs fois délégué de classe, a créé et dirigé le journal de son collège puis de son lycée. Aujourd'hui, il se passionne pour l'urbanisme et l'aménagement du territoire. "J'ai la théorie à la fac", s'amuse-t-il, "j'aurai la pratique à la mairie". Avec un intérêt particulier pour le développement du réseau cyclable et des voies piétonnières.

Son entrée en politique: "j'ai poussé la porte par curiosité"

Rien ne destinait le jeune homme à la politique si ce n'est la volonté de s'impliquer dans la vie citoyenne. Par curiosité, il a poussé la porte, un samedi d'octobre dernier, de la consultation citoyenne organisée au Kursaal par EELV et des partis de gauche pour préparer les municipales. "Je n'y connaissais personne".  Mais il participe aux tables rondes et est repéré par l'élu Vert Anthony Poulin qui lui propose d'aller plus loin. Quelques semaines plus tard, il est choisi par les adhérents d'EELV pour représenter le parti écologiste sur la liste commune. C'est à ce moment qu'il décide de prendre sa carte chez les Verts.

Cycliste et clarinettiste

Grand amateur de cyclisme, il n'hésite pas à enfourcher son vélo pour des ballades de 100 à 150 km. "Besançon, ça me change de la Beauce, où c'est tout plat".  Nathan Sourisseau est aussi un clarinettiste de bon niveau, peu de temps après son arrivée à la fac, il est devenu vice-président de l'orchestre Universitaire de Besançon-Franche-Comté.

Son mandat, il l'aborde sereinement, dit-il, et son enthousiasme est visible. "Un Bisontin sur cinq est étudiant,  c'est bien qu'il y ait des élus pour les représenter". Nathan Sourisseau compte bien mettre à profit la période des vacances pour se familiariser avec le fonctionnement de la municipalité et de la communauté urbaine. Pour lui, le plus gros enjeu, ce sera à la rentrée d'arriver à concilier ses études et ses nouvelles fonctions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess