Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Besançon, un mouvement anarchiste revendique avoir brûlé la voiture du député Eric Alauzet

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Dans un post publié samedi, le groupe anarchiste Attaque indique avoir mis le feu à la voiture personnelle du député du Doubs, Eric Alauzet. Deux voitures ont bien brûlé, mais il s'agit de celles des voisins.

Eric Alauzet, député LREM du Doubs et candidat investi par LREM aux élections municipales 2020 à Besançon
Eric Alauzet, député LREM du Doubs et candidat investi par LREM aux élections municipales 2020 à Besançon © Radio France - Marc Bertrand

"Feu à toute autorité ! Pour la liberté." Dans un communiqué publié samedi matin, le groupe anarchiste Attaque revendique avoir mis le feu à la voiture personnelle du député du Doubs, Eric Alauzet, chez lui, à son domicile. Il s'agit en fait d'un autre véhicule, celui d'un voisin qui a été brûlé, indique le candidat LREM à la mairie de Besançon. Le feu s'est propagé à une autre voiture, une autre a été évacuée in extremis. "Je ne sais pas s'ils se sont trompés ou s'ils s'en fichaient : ils voulaient intimider. Au début, on a pensé que c'était peut-être la batterie de la voiture qui a explosé, jamais je n'ai imaginé que ce serait un acte criminel au sens politique.

C'est quoi la prochaine étape ?

Eric Alauzet se dit "révolté par cet acte." "Je vis depuis un an des agressions permanentes, je reçois des insultes sur les réseaux sociaux, des courriers anonymes menaçants, je suis un défouloir." En janvier dernier, le député du Doubs avait déjà été harangué par des manifestants, à la sortie de son local de campagne. "Là, je suis choqué de voir que mon adresse est divulguée. C'est très éprouvant, c'est quoi la prochaine étape ?" Il n'entend pas baisser les bras. "Il faut que je continue encore plus mon action politique au niveau global."

Le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux a ouvert une enquête : ce sont les enquêteurs de la police judiciaire qui sont saisis. Le député du Doubs lui a été entendu ce dimanche au Commissariat de Besançon. Le préfet du Doubs de son côté, condamne fermement l'incendie. La vigilance des forces de police va être renforcée pour l'ensemble des parlementaires. 

Soutien politique 

La candidate EELV, Anne Vignot, apporte son soutien à Eric Alauzet. Elle dénonce "un acte inadmissible et lâche", et condamne "fermement cet acte." Dans un communiqué, la tête de liste Besançon par nature, ajoute que "l'intimidation des élus et des candidats n'a pas sa place en démocratie."

Le candidat LR, Ludovic Fagaut et Jacques Ricciardetti, (RN), ont eux aussi apporté leur soutien à Eric Alauzet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess