Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Chanonat, les habitants se souviennent de décennies de vie commune avec Valéry Giscard d'Estaing

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Mort ce mercredi soir du Covid-19, Valéry Giscard d'Estaing a longtemps habité à Chanonat, dans le Puy-de-Dôme, où les habitants se souviennent de décennies de vie commune avec l'ancien Président.

Le père de Valéry Giscard d'Estaing, Edmond, a été maire de Chanonat entre 1936 et 1946.
Le père de Valéry Giscard d'Estaing, Edmond, a été maire de Chanonat entre 1936 et 1946. © Radio France - Théophile Vareille

Valéry Giscard d'Estaing a une longue histoire avec le village de Chanonat, dans le Puy-de-Dôme, une dizaine de kilomètres au sud de Clermont-Ferrand. Son père Edmond y a été maire, entre 1936 et 1946, et y a acheté le château de Varvasse. 

Reportage dans les rue de Chanonat, où les habitants se souviennent tous d'avoir croisé l'ancien président.

Enfant, le futur président y passe ses étés, avant de longtemps y habiter, jusqu'au début des années 2000. Tout le monde à Chanonat a son anecdote à raconter avec Valéry Giscard d'Estaing, mort ce mercredi soir du Covid-19.

Un ancien président "que l'on croisait dans la rue", "qui disait bonjour"

Sculpteur installé à Chanonat, Roland travaille sur un chantier en centre-ville. Il a pu croiser de nombreuses fois l'ancien chef d'Etat, mais il se souvient surtout de la première fois : "C'était après la présidentielle en 1981, je venais de m'installer ici et je l'ai croisé à un carrefour dans ma deux chevaux, _je lui ai fait des grands signes et il m'a répondu, c'était drôle, j'avais 20 ans et c'était le président_."

Le château de Varvasse a été vendu en février 2020 par la famille Giscard d'Estaing, qui en était propriétaire depuis 1930.
Le château de Varvasse a été vendu en février 2020 par la famille Giscard d'Estaing, qui en était propriétaire depuis 1930. © Radio France - Théophile Vareille

Au salon de coiffure Cam'coiff, seul commerce ouvert du village, la mort du plus célèbre ancien habitant du village est au cœur de toutes les discussions. En train de se faire faire une nouvelle couleur, Michèle a souvent vu Valéry Giscard d'Estaing, elle garde le souvenir d'un "homme aimable, un homme normal, qui disait bonjour quand on le croisait dans la rue".

Des Chanonatois même invités à l'Elysée en 1980

Elle affirme même avoir un jour "voté avec lui à la mairie" et raconte avoir été "très touchée" par le faire-part que lui a envoyé l'ancien président à la mort de son mari, "avec un petit mot à la main".

Originaire de Chanonat, Roland Bonjean a connu Valéry Giscard d'Estaing pendant 50 ans et en garde beaucoup de souvenirs.

Certains chanonatois ont partagé encore plus de moments avec Valéry Giscard d'Estaing. Originaire du village, Roland Bonjean se souvent de "l'avoir vu pour la première fois dans les années 1960, j'étais adolescent et il m'avait impressionné". 

Roland Bonjean faisait partie de "la trentaine" de chanonatois invités à l'Elysée le 14 juillet 1980.
Roland Bonjean faisait partie de "la trentaine" de chanonatois invités à l'Elysée le 14 juillet 1980. © Radio France - Théophile Vareille

Roland Bonjean sera ensuite de la présidentielle en 1974, "il avait voté au village, j'étais là, cela avait été la liesse dans la soirée", et aussi de la visite à l'Elysée, quand Giscard y invite "une trentaine" de Chanonatois en juillet 1980, "un moment fort".

Le retraité ne compte plus le nombre de discussions qu'il a pu avoir avec l'ex-chef d'Etat au hasard d'une rencontre à la sortie de la messe ou dans la rue. "Chanonat et Giscard, c'était une vraie relation d'affection, même la présidence n'a pas pu affaiblir ce lien."

Roland Bonjean n'oubliera pas l'ancien président, il a même un portrait de Giscard accroché au mur de son salon, "c'est lui qui me l'a offert", mais il concède qu'avec sa mort "ce n'est pas une page qui se tourne pour moi, mais un livre qui se ferme".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess