Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

A dix jours des européennes, les panneaux électoraux du Nord Franche-Comté sont à moitié vides

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le phénomène est national, mais particulièrement marqué dans les petites communes ou dans les villages: les 34 panneaux électoraux pour les européennes ne sont pas remplis d'affiches, loin de là. En cause: le manque de moyens des "petits" ou nouveaux partis politiques.

Devant une des écoles de Belfort, bureau de vote le 26 mai prochain, les panneaux sont à moitié vides
Devant une des écoles de Belfort, bureau de vote le 26 mai prochain, les panneaux sont à moitié vides © Radio France - Emilie Pou

Franche-Comté, France

Vous l'avez peut-être constaté en passant devant. A dix jours des élections européennes, de nombreux panneaux électoraux sont vides. La moitié, voire plus, des 34 panneaux mis a disposition devant les mairies ou les bureaux de vote n'ont pas d'affiche de candidats ou de partis. Le phénomène est national et il n'épargne pas le Nord Franche-Comté. 

Seuls les partis traditionnels ont collé des affiches 

A Bavilliers, le maire, Eric Koeberlé, a appliqué la loi et installé les 34 panneaux sur le parking de la mairie. Seuls 15 comptent des affiches: celles des partis traditionnels. "Sur les 34 listes, je pense que celles qui n'ont pas affiché savent qu'elles n'obtiendront pas les 3% de suffrages exprimés nécessaires au remboursement, et donc elles ont décidé de ne pas imprimer leurs affiches, par manque de moyens. Moi je comprends, la démocratie c'est le fait que tout le monde puisse se présenter, mais quand on a aucune chance de faire 1 ou 2% est-ce que ça vaut le coup de se présenter à des élections aussi importantes? Je suis un peu dubitatif". 

A Bavilliers, devant la mairie, seules 15 affiches ont été posées - Radio France
A Bavilliers, devant la mairie, seules 15 affiches ont été posées © Radio France - Emilie Pou

Les gens ne comprennent plus 

"Ça interpelle quand même" ajoute Jean-Paul Carteret, maire du village de Lavoncourt et président des maires ruraux de Haute-Saône. "C'est très pénible pour tout le monde, les gens ne comprennent plus. "Moi dans ma commune je n'ai toujours aucune affiche. Dans les autres, il y en a 13, pas plus. 34 listes ça veut dire quoi? elle est où la démocratie? C'est sûr les gens veulent se faire connaitre, mais dans nos villages certains partis auront zéro voix". 

"Il y a une barrière financière pour les petits partis"

Sophie Caillaud a une autre analyse. Elle est la tête de liste du parti "Allons Enfants", nouveau parti des étudiants et jeunes actifs de moins de 30 ans. Elle confirme: son parti n'aura pas d'affiches partout, par manque de moyens. Et selon elle cela pose un vrai problème de démocratie. "Ce système est anti-démocratique car on a une barrière financière. Ça pourrait être amélioré, en proposant, comme en Allemagne, un bulletin unique ou le vote électronique. On pourrait aussi mettre à la charge des mairies par exemple le collage des affiches. Cela aurait un coût mais je pense que c'est le prix de notre démocratie et qu'on pourrait l'assumer". 

Ces petits partis n'auront parfois même pas de bulletins de vote dans chaque bureau. La plupart appellent donc leurs électeurs à télécharger et imprimer eux même leurs bulletins.