Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A la mairie d'Orléans, Chrystel de Filippi, adjointe, prend du galon

-
Par , France Bleu Orléans

Chrystel de Filippi (LR), adjointe à l'éducation, se voit attribuer une délégation supplémentaire par le maire d'Orléans. Nouvellement élue, depuis le 28 juin, cette fidèle de Serge Grouard, sera désormais en charge de la communication. Explications.

Chrystel de Filippi, adjointe (LR) au maire d'Orléans
Chrystel de Filippi, adjointe (LR) au maire d'Orléans © Radio France - Anne Oger

Du changement à la mairie d'Orléans. Chrystel de Filippi (LR), actuellement adjointe à l'éducation, la réussite éducative, l'égalité femmes-hommes, la lutte contre le harcèlement, se voit attribuer une délégation supplémentaire : la communication. 

Une fidèle de Serge Grouard

Ce n'est pas forcément une surprise quand on connaît le parcours de cette militante LR de 44 ans, nouvellement élue dans l'équipe de Serge Grouard en place depuis le second tour des municipales le 28 juin, qui est une fidèle du maire d'Orléans. Chrystel de Filippi fut en effet attachée de presse du maire d'Orléans (de 2002 à 2008), puis directrice de l'information de la Ville, jusqu'en 2014, avant de devenir sa collaboratrice parlementaire*.

Le poste d'adjoint à la communication n'existait pas jusque-là au sein de la mairie d'Orléans (ni pendant le mandat de Serge Grouard de 2001 à 2015 ni pendant celui d'Olivier Carré de 2015 à 2020). Alors pourquoi un tel changement ? "Le maire a beaucoup de chantiers importants à mener et a besoin de s'appuyer sur un élu pour la communication", explique Chrystel de Filippi qui précise que "le fait de mettre en place une nouvelle délégation n'a rien d'exceptionnel : certaines disparaissent, d'autres apparaissent au fil du temps : les délégations "ville jardin" ou "transition énergétique" n'existaient pas avant, par exempl."

Une question de cohérence"

Est-ce à dire qu'il y a aujourd'hui un problème dans la communication du maire et de la mairie  ? "Non", assure Chrystel de Filippi "ça ne veut pas dire que ça se passait mal en matière de communication, mais c'est une question de cohérence : la communication était le seul service à ne pas avoir d'adjoint. Ce ne sera plus le cas."

Quel sera le rôle de l'adjointe à la communication ? "Donner les orientations stratégiques du mandat, les priorités, et gérer le budget de la direction de la communication". Précision : _c_ette nouvelle délégation, qui doit être actée officiellement via un arrêté signé par Serge Grouard, ne donnera pas lieu à une indemnité d'élu(e) supplémentaire, explique la mairie d'Orléans.

Elle a la confiance du maire

En tout cas, il s'agit d'un signe de confiance de la part de Serge Grouard envers Chrystel de Filippi, huitième adjointe, qui -de facto- voit son poids politique s'accroître au sein de la mairie d'Orléans. On imagine d'ailleurs que la jeune élue pourrait figurer en bonne place sur la liste LR que devrait mener Guillaume Peltier aux prochaines élections régionales en Centre Val-de-Loire, en 2021.

* Chrystel de Filippi a occupé d'autres fonctions à la Mairie d'Orléans ensuite, avant de travailler pour le député LR du Loir-et-Cher et président du groupe de droite et du centre au conseil régional, Guillaume Peltier, jusqu'à l'été dernier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess