Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

A Limoges, des jeunes passent des bancs du lycée aux bancs du Parlement Européen ... ou presque

Près de 70 lycéens de Haute-Vienne, Corrèze ou encore Dordogne ont enfilé le costume de député européen le temps d'une journée à Limoges ce jeudi. Ils ont simulé le quotidien au Parlement Européen. Objectif découvrir et mieux comprendre les rouages de l'Europe.

Environ 70 lycéens se sont glissés dans la peau d'un euro-député le temps d'une journée ce jeudi à Limoges.
Environ 70 lycéens se sont glissés dans la peau d'un euro-député le temps d'une journée ce jeudi à Limoges. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Dans la salle d'assemblée plénière de l'ancien Conseil régional du Limousin, le débat fait rage ce jeudi après-midi. Près de 70 lycéens venus de Haute-Vienne, de Corrèze, de Creuse ou encore de Dordogne ont enfilé le costume de député européen. Séance en commission , débat et vote de lois, le temps d'une journée ils ont pu découvrir l'envers du décor et le fonctionnement des institutions européennes. 

Une journée enrichissante confie Adam qui avoue que pour lui, quelques heures auparavant, l'Europe c'était  _"Un mélange assez complexe de plein de choses dont je ne comprenais pas forcément quelque chose"_. Mais tout au long de la matinée, avec ses camarades du lycée Renoir cet élève de Première S a travaillé en commission. Il a donc étudié des textes de lois, les a amendés, modifiés et s'apprête désormais à les défendre devant l'ensemble des lycéens, venus pour certains de Creuse, Corrèze ou encore Dordogne, dans la grande salle d'assemblée plénière de l'ancien Conseil régional du Limousin. "En quelques heures on a abordé des sujets divers et variés comme l'écologie, l'usage du plastique, l'utilisation de l'eau" explique Adam qui reconnaît s'être bien volontiers prêté au jeu. 

Découvrir et comprendre les institutions européennes 

Mais le lycéen dresse aussi un constat _"_Ce qui est désolant c'est que l'on connaît beaucoup plus les Etats-Unis que l'Europe en elle-même. C'est pareil pour l'Asie, on s'y intéresse beaucoup plus. Pourtant l'Europe c'est quelque chose qui est en perpétuelle évolution, on le voit dans les cours d'histoire-géographie. C'est vrai que l'on se dit que ce que propose l'Europe ce n'est pas tout à fait inintéressant" . Il faut dire qu'avant cette journée particulière, les lycéens ont été longuement préparés par leurs professeurs comme Antoine Foulletier, professeur d'histoire-géographie. Avec ces collègues du lycée Renoir de Limoges il a notamment aidé les élèves à décoder le fonctionnement des institutions européennes.  "C'est vrai que c'est compliqué parce que les institutions européennes sont plutôt mal connues des élèves. On fait simplement à travers des schémas, des tableaux, des visionnages et du travail de recherches " explique le professeur assez bluffé par la curiosité et l'application de ses élèves. 

Sensibiliser de futurs électeurs 

Mais au delà de comprendre les institutions il s'agit aussi de donner le goût de l'Europe et sensibiliser les électeurs de demain._"C'est aussi pour leur montrer qu'en débattant comme cela, ils ont un avis à donner et donc qu'ils ont un avis qu'ils peuvent aussi exprimer en allant voter pour le Parlement Européen"_préciseMarion Cavalin, animatrice et chargée de développement à la maison de l'Europe. Elle espère aussi que les jeunes lycéens parleront de leur expérience autour d'eux pour sensibiliser leurs amis et leurs familles à quinze jours désormais des élections européennes. 

Et pour accompagner et guider les lycéens dans leur costume d'un jour, l'ancien euro-député socialiste Jean-Paul Denanot s'est lui glissé dans celui de président de séance.