Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le maire de Montivilliers, battu au premier tour, rempile le temps de la crise sanitaire

A Montivilliers, le maire Daniel Fidelin a été battu lors du premier tour des élections municipales le 15 mars dernier. Mais en raison de la crise sanitaire du coronavirus, l'élection officielle du nouveau maire est reportée. Il assure donc les affaires courantes, mais ignore jusqu'à quand.

Daniel Fidelin a été battu lors du premier tour des élections municipales le 15 mars 2020- image twitter ville de Montivilliers
Daniel Fidelin a été battu lors du premier tour des élections municipales le 15 mars 2020- image twitter ville de Montivilliers

Ils ont été battus aux municipales, mais rempilent encore pour plusieurs semaines. Avec la crise du coronavirus, les conseils municipaux pour élire officiellement les nouveaux maires, ceux victorieux dès le premier tour, ont été reportés. Les anciens doivent donc encore tenir les rênes quelques semaines. Jusqu'à quand ? Personne ne le sait pour le moment. 

Cette situation si particulière, c'est celle que vivent le maire actuel et le futur maire de Montivilliers, près du Havre. "J'avais dit que je me retirais de la vie politique, ce sera retardé de trois ou quatre mois sans doute. J'assumerais mes responsabilités jusqu'au bout", assure Daniel Fidelin, le futur ancien maire.

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté

Le maire Les Républicains Daniel Fidelin a dû d'abord digérer la nouvelle de sa défaite il y a une semaine. Une surprise pour lui. Dans un second temps, il a fallu digérer de rempiler quelques semaines de plus. Il assure donc la continuité du service public, les affaires courantes et il a appelé son ancien adversaire, Jérôme Dubost, le futur nouveau maire.

Jérôme Dubost a recueilli 63% des suffrages, et certains Montivillons l'appellent déjà "Monsieur le Maire". "J'ai pris attache avec l'ensemble des services depuis mon élection. J'ai hâte de pouvoir mettre en oeuvre un projet sur lequel nous avons travailler", explique-t-il.

En cas de décision importante à prendre pour la commune, qui aurait des conséquences sur du long terme, Daniel Fidelin s'engage à en informer Jérôme Dubost pour une décision commune.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu