Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Nancy, l'opposition dénonce l'indemnisation des "100" de l'assemblée citoyenne

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le groupe d'opposition Nancy Positive dénonce l'indemnisation des 100 habitants tirés au sort pour faire partie de l'assemblée citoyenne. 20 euros bruts par réunion sont prévus dans une délibération qui sera soumise au vote début novembre.

L'assemblée citoyenne de Nancy s'est réunie pour la première fois ce samedi 10 octobre
L'assemblée citoyenne de Nancy s'est réunie pour la première fois ce samedi 10 octobre © Radio France - CEDRIC LIETO

Alors que le groupe d'opposition ou "d'alternative" comme le nomme l'ancien maire Laurent Hénart organisait un point presse pour tirer un bilan des cent premiers jours de Mathieu Klein à l'hôtel de ville de Nancy, "Nancy Positive" a révélé que les cent membres de l'assemblée citoyenne qui a commencé ses travaux le week-end dernier allaient être indemnisés. Le dossier a été débattu en commission municipale cette semaine et suscite l'émoi de l'opposition.

20 euros bruts par réunion

Il s'agirait selon la majorité de 20 euros bruts par réunion, une enveloppe de 200 euros bruts par membre étant prévue, en fonction de la présence de chacun. Choquant selon Valérie Debord, conseillère d'opposition : 

"Faire ça alors qu'il y a des milliers de bénévoles à Nancy, il y a 700 associations, c'est discriminatoire et étonnant. C'est une rupture par rapport au pacte social, la gratuité du don de soi dans notre pays aujourd'hui."

Nouveau à Nancy, pas ailleurs

Du côté de la municipalité, on se défend en expliquant que le principe d'une indemnisation existait pour les 150 français qui ont participé à la convention citoyenne sur le climat. Pour Bora Yilmaz, adjoint au maire en charge des services aux habitants et à la vie des quartiers, le débat peut exister mais il soutient la mesure : 

"Je peux comprendre la remarque d'autant plus qu'avant d'être élu, je suis militant et je donne énormément de temps depuis plus de 20 ans. Mais il s'agit de faire travailler les membres de cette assemblée pendant trois mois de manière soutenue. L'indemnité fait partie des moyens pour que cet engagement soit soutenu."

Une délibération devrait être présentée lors du conseil municipal du 2 novembre prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess