Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Politique

A Nancy, le socialiste Mathieu Klein refuse d'entrer au gouvernement

mardi 9 octobre 2018 à 19:37 Par Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

Le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, affirme avoir décliné l'invitation à devenir ministre. L'élu PS de Nancy, ancien proche de Martine Aubry, puis ancien porte-parole de Manuel Valls, préfère son rôle local.

Mathieu Klein avait pris la présidence du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle en 2014, après la mort accidentelle de Michel Dinet.
Mathieu Klein avait pris la présidence du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle en 2014, après la mort accidentelle de Michel Dinet. © Maxppp - Alexandre Marchi

Nancy, France

Quel ministère Edouard Philippe a-t-il proposé à Mathieu Klein ? L'intéressé n'a pas répondu à la question de France Bleu. L'élu socialiste s'est contenté de quelques lignes sur les réseaux sociaux (voir ci-dessous) et d'un communiqué écrit, envoyé par sa directrice de la communication au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Ancien porte-parole de Manuel Valls lors de la primaire socialiste en 2017, Mathieu Klein explique, ce mardi 9 octobre 2018, son refus d'entrer dans un gouvernement remanié : "La lutte contre la pauvreté et les exclusions sont au fondement de mon engagement politique (...) J’entends poursuivre mon action d’élu local (...)"

Dans un état d'esprit constructif

Le chef de file du département de Meurthe-et-Moselle souhaite que le nouveau gouvernement "réussisse à faire reculer la pauvreté". L'élu socialiste indique qu'il continuera d'y contribuer "avec un état d’esprit aussi exigeant que constructif", mais dans ses fonctions locales. 

Mathieu Klein avait participé à l'élaboration du Plan de lutte contre la pauvreté annoncé par Emmanuel Macron, le mois dernier. 

Les élections municipales à Nancy en ligne de mire

Le président de l'assemblée de Meurthe-et-Moselle avait lancé, avec une dizaine d'autres responsables de département, un projet d'expérimentation pour un revenu de base, qui permettrait d'élargir les allocations solidaires à ceux qui en sont aujourd'hui éloignés. 

Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a annoncé, pour 2020, un projet de "revenu universel d'activité". Projet qui devrait sortir d'une concertation large. 

Mathieu Klein, 43 ans l'année prochaine, entend bien participer à ce débat national. Mais celui qui militait au PS dès 1992 joue aussi une carte locale : Mathieu Klein veut conquérir la mairie de Nancy dirigée par le centriste Laurent Hénart... Autre Nancéien Macron-compatible.