Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

À Paris, votez ce week-end pour le nom des quatre premiers arrondissements regroupés

samedi 13 octobre 2018 à 10:22 Par Fiona Moghaddam, France Bleu Paris

Une consultation est organisée ce week-end par la mairie pour permettre aux habitants des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements de se prononcer sur le nom et le lieu de leur future mairie.

La mairie d'arrondissement du 3e arrondissement à Paris (photo d'archive)
La mairie d'arrondissement du 3e arrondissement à Paris (photo d'archive) © Maxppp - Iannis Japiot

Paris, France

Les habitants de quatre premiers arrondissements de Paris sont appelés à voter ce week-end pour le nom de leur futur arrondissement. Il regroupera les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissement. Ils peuvent aussi choisir l'emplacement de la future mairie, entre les actuelles mairies du 3e et du 4e.

Seules les personnes inscrites sur les listes électorales de l'un de ces quatre arrondissements peuvent voter. Pour le nom de ce futur arrondissement, plusieurs choix sont laissés aux électeurs : "Paris Centre", "Premiers arrondissements de Paris", "Coeur de Paris" et "Paris 1 2 3 4". 

Cette consultation doit permettre à la mairie "d'éclairer son choix définitif" pour le nom et lieu de l'arrondissement regroupé. La ville devrait se prononcer en début d'année prochaine sur ce choix.

Le nouvel arrondissement sera créé au lendemain des élections municipales de 2020. La décision de regrouper ces arrondissements a été prise car le "découpage de Paris en 20 arrondissements ne correspond plus à la réalité démographique actuelle", les habitants étant concentrés dans les arrondissement périphériques et non dans le centre comme c'était le cas au 19e siècle.