Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Périgueux : la socialiste Delphine Labails reçoit le soutien de Najat Vallaud-Belkacem

-
Par , France Bleu Périgord

La candidate socialiste aux élections municipales à Périgueux Delphine Labails a reçu ce mercredi le soutien de Najat Vallaud Belkacem. L'ancienne ministre de l'Education nationale a participé à une réunion publique à l'amphithéâtre Jean Moulin en présence notamment de Germinal Peiro.

La candidate socialiste Delphine Labails et l'ancienne ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem
La candidate socialiste Delphine Labails et l'ancienne ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem © Radio France - Emmanuel Claverie

A Périgueux, Delphine Labails peut compter sur le soutien de Najat Vallaud-Belkacem. L'ancienne ministre de l'Éducation nationale a fait le déplacement en Périgord ce mercredi 22 janvier pour soutenir la candidate socialiste à la mairie de Périgueux. Après avoir rencontré des associations impliquées dans le combat pour l'égalité, Najat Vallaud-Belkacem a participé à une réunion publique en présence notamment du président du Conseil départemental de la Dordogne Germinal Peiro, et du sénateur socialiste Claude Bérit-Debat.

La gauche divisée à Périgueux

Principale opposante du maire sortant Antoine Audi, Delphine Labails devra composer lors du premier tour avec trois autres listes de gauche. Celle conduite par l'ancien maire (socialiste à l'époque) et aujourd'hui sans étiquette Michel Moyrand, un collectif citoyen auquel participent Hélène Reys et Marie Moulènes, et la liste écologiste conduite par François Carême. 

Une situation que regrette l'ancienne ministre. "C'est dommage quand la gauche ne sait pas se rassembler rapidement explique-t-elle, mais ça ne veut pas dire que c'est définitif. Ça ne me choque pas non plus que des candidats de diverses composantes de gauche cherchent à porter haut le drapeau de leur identité idéologique, à faire connaître ce qui est leur priorité. Que certaines formations veuillent parler davantage d'écologie, que d'autres formations veuillent parler davantage de social. Mais à la fin, ce qui est important, ce qui importe, c'est de se dire quel est le modèle que nous voulons voir diriger cette ville.

En plus des quatre listes marquées à gauche, seront présents au premier tour : le maire Les Républicains sortant Antoine Audi, l'ex-Les Républicains et ancienne adjointe aujourd'hui sans étiquette Elisabeth Dartencet, l'ancien adjoint d'Antoine Audi Laurent Rouquié sans étiquette, Patrick Palem à la tête d'une liste LREM-Modem et Frédéric Gojard tête de liste du Rassemblement national. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu