Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"À quand la gratuité des masques ?" demande le député mayennais Guillaume Garot à l'Assemblée nationale

-
Par , France Bleu Mayenne

Le masque fait désormais partie intégrante du quotidien des habitants de la Mayenne, dans la lutte contre la propagation du coronavirus. À l'Assemblée nationale ce mardi, le député mayennais Guillaume Garot a demandé au gouvernement la gratuité des masques de protection.

Guillaume Garot masqué à l'Assemblée nationale le mardi 21 juillet 2020
Guillaume Garot masqué à l'Assemblée nationale le mardi 21 juillet 2020 - Capture écran http://www.assemblee-nationale.fr/

Au lendemain de la visite d'Olivier Véran, le ministre de la Santé en Mayenne, le député mayennais Guillaume Garot a demandé, à l'Assemblée nationale lors de l'exercice des questions au Gouvernement, s'il comptait rendre les masques gratuits en France. 

"Le port du masque ne doit pas dépendre du pouvoir d'achat" a martelé Guillaume Garot. Son groupe des "Socialistes et Apparentés" demandent depuis plusieurs jours cette gratuité "pour toutes et pour tous (...) pour une famille de 4 personnes, c’est une dépense de plus de 200€/mois pour les masques chirurgicaux, et de presque 100€/mois pour des masques lavables". 

Invité à répondre à l'élu mayennais qu'il avait vu la veille lors du déplacement ministériel à L'Huisserie et à Laval, Olivier Véran a expliqué que l'État avait déjà distribué "cinq millions de masques gratuitement par semaine via les Centre Communaux d'Actions Sociales". 

Ce mardi 21 juillet, le conseil scientifique a lui plaidé pour la gratuité totale des masques pour les personnes les plus fragiles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess