Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Tournefeuille : Laurent Soulié (LREM) battu de 48 voix intente un recours

-
Par , France Bleu Occitanie

La bataille municipale n'est peut-être pas terminée à Tournefeuille, dans l'agglomération toulousaine. Le candidat vaincu dimanche soir de 48 voix seulement, Laurent Soulié soutenu par LREM intente un recours devant le tribunal administratif. Il dénonce des irrégularités manifestes constatées.

Laurent Soulié, devant son local de campagne, avant le second tour des élections municipales à Tournefeuille (photo issue de son profil Facebook).
Laurent Soulié, devant son local de campagne, avant le second tour des élections municipales à Tournefeuille (photo issue de son profil Facebook). - Facebook

"Quand on regarde la faible participation à ce second tour, on constate que seulement 18% des Tournefeuillais ont accordé leur confiance au maire sortant", explique d'entrée Laurent Soulié, tête de liste "Tournefeuille audacieuse, inventive, solidaire" soutenu par La République en Marche.

Il a perdu face au maire socialiste sortant de Tournefeuille, Dominique Fouchier, dimanche soir, à l'issue du second tour des élections municipales pour seulement 48 voix d'écart. "Par respect envers nos électeurs, par respect envers la façon dont la démocratie doit s'exercer, nous avons décidé d'intenter un recours devant le tribunal administratif", poursuit celui qui se présentait pour la première fois à la mairie.

Il affirme avoir observé des irrégularités manifestes, qu'il laissera le soin au juge d'analyser. Il parle notamment d'une "communication faite avec les moyens de la mairie" pendant la crise du coronavirus. Conformément à ce que la loi prévoit, il aura déposé son recours devant le juge administratif avant ce vendredi 3 juillet à 18 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu