Politique DOSSIER : Le projet de l'A45 entre Saint-Étienne et Lyon

A45 : Saint-Étienne Métropole vote sa participation financière ce jeudi soir

Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 29 juin 2016 à 18:26

Classique ralentissement sur l'actuelle autoroute reliant Saint-Étienne à Lyon.
Classique ralentissement sur l'actuelle autoroute reliant Saint-Étienne à Lyon. © Radio France - Émeline Rochedy

Les élus de Saint-Étienne Métropole se réunissent ce jeudi soir. Principal point à l'ordre du jour de cette séance publique : le vote sur la participation financière de l'agglomération pour l'A45.

Les élus de Saint-Étienne Métropole se réunissent ce jeudi à 18 heures, à Saint-Priest-en-Jarez, au musée d'art moderne en conseil communautaire. Principal point à l'ordre du jour : le vote sur la participation financière de l'agglo pour l'A45.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes met finalement au pot, tout comme le département de la Loire dont les conseillers ont voté ce lundi une participation à hauteur de 132 millions.

Le vote sur l'A45 sera-t-il à bulletin secret ?

Ce sera a priori un vote nominatif public. Les élus de l'agglomération stéphanoise devraient donc être appelés chacun à leur tour pour dire s'ils sont pour ou contre le financement du chantier. Le président Gaël Perdriau le proposera en tout cas. Sauf si le scrutin devient finalement secret. Plusieurs élus comptent le réclamer. Ils estiment qu'ainsi chacun pourra se prononcer en toute sérénité, sans crainte que leur position dans un sens ou dans l'autre leur soit reprochée. Certains assurent avoir eu écho de "pressions", qu'en tout cas des élus ne se sentiraient pas "les mains libres", comme nous l'explique Anne de Beaumont, déléguée de Firminy .

Anne de Beaumont (Firminy, EELV) détaille les pressions, politiques, économiques ou financières dont les élus ont pu faire l'objet sur l'A45 avant ce vote.

"C'est trop grave, pendant cinquante ans, on nous répondra qu'on ne peut pas faire ceci ou cela parce qu'il y a l'A45 à payer ! ", ajoute l'élue appelouse Europe Écologie les Verts de Firminy. Ce sera le cas aussi du maire de la Talaudière, Pascal Garrido tout autant opposé au projet de nouvelle autoroute entre Saint-Étienne et Lyon.  Il se rappelle qu'au début des années 2010, l'opposition de l'époque où siégeait alors Gaël Perdriau avait demandé et obtenu un scrutin secret sur une taxe additionnelle, que Maurice Vincent, alors à la tête de Saint-Étienne métropole voulait instaurer. Proposition alors retoquée "alors que la majorité pensait que ça passerait", se souvient Pascal Garrido. Scénario possible ce jeudi soir sur l'A45 ? "Tentons le coup, répond le maire de la Talaudière, c'est suffisamment important pour l'avenir de notre territoire pour que ceux qui voteront soient libres et non pas soumis".

Pour que le vote soit secret, il faut qu'un tiers des délégués présents le réclame, soit 44 personnes, si les 131 élus de l'agglo sont tous là. La dernière délibération sur l'A45, en mars, s'était soldée par 94 voix pour et 34 contre.

De leur côté, les opposants au projet autoroutier ont à nouveau prévu de se rassembler à 17 h 30 devant le musée d'art moderne, juste avant la séance de Saint-Étienne Métropole. Ils étaient 1 500 à brandir un carton rouge samedi 18 juin place Jean-Jaurès.