Politique

Acal : les socialistes se mettent d'accord pour siéger ensemble

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine vendredi 8 janvier 2016 à 16:32

Jean-Pierre Masseret et Pernelle Richardot se sont mis d'accord
Jean-Pierre Masseret et Pernelle Richardot se sont mis d'accord © Maxppp

Fin des dissensions au parti socialiste dans le Grand Est. Les 19 élus du nouveau conseil régional d'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine siègeront ensemble, dans un groupe unique. La décision a été prise ce vendredi.

Après des semaines de tensions, les 19 élus socialistes du Conseil régional d'Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine ont décidé de constituer un groupe unique co-présidé par Jean-Pierre Masseret et Anne-Pernelle Richardot

Les élus socialistes se sont mis d'accord ce vendredi à Maizières-les-Metz, à la permanence du parti en Moselle. Dans un communiqué, il est précisé que "ce groupe prendra position sur les politiques proposées par la droite. Son objectif sera d’être une force politique efficace au service des citoyennes et des citoyens de la Nouvelle Région dans le respect de ses territoires".

Trois semaines sans dialogue

Lors du 1er tour de l’élection régionale, le 6 décembre 2015, Jean-Pierre Masseret, tête de liste régionale des socialistes, arrivé en 3e position (avec 16,11%), avait refusé de se retirer pour faire barrage au FN. Pernelle Richardot, tête de liste dans le Bas-Rhin, avait au contraire mené la fronde pour qu'il se désiste. Jean-Pierre Masseret n'avait pas cédé.

"Je n'ai pas d'amertume", indique désormais Jean-Pierre Masseret, "j'ai le sens d'une responsabilité qui fait qu'à un moment on privilégie l’intérêt général. La politique ne fonctionne pas sur des égos. Il vaut mieux être 19 que répartis en deux groupes, ce sera plus efficace pour ce que nous voulons faire".

"Je n'ai pas d'amertume" - Jean-Pierre Masseret

Les deux parties ne s'étaient plus adressées la parole jusqu'à la première réunion de la grande région, le 4 janvier