Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Achat de masques : le coup de gueule d'Alain Cadec contre le gouvernement

Le président du conseil départemental est en colère contre le gouvernement. Il reproche à l'Etat de ne pas prendre en charge les commandes qui ont été réalisées avant le 13 avril.

Alain Cadec dans son bureau de président du conseil départemental des Côtes d'Armor à Saint-Brieuc le 26 mai 2019
Alain Cadec dans son bureau de président du conseil départemental des Côtes d'Armor à Saint-Brieuc le 26 mai 2019 © Radio France - Johan Moison

Alain Cadec est remonté contre le gouvernement. Le président LR du conseil départemental des Côtes-d'Armor évoque même "un scandale". Il y a quelques semaines le gouvernement a annoncé qu'il allait prendre en charge la moitié du coût des masques commandés par les collectivités.

Une insulte aux collectivités.

"Faire le choix de ne prendre en compte que les commandes effectuées à compter du 13 avril alors que le confinement a été décidé le 16 mars est une honte. C’est une insulte aux collectivités qui ont su prendre leurs responsabilités dès le début de la crise sanitaire à un moment où l’État était défaillant," s'agace l'élu. 

Le département des Côtes-d'Armor a décidé dès le 27 mars de passer une commande de masques et se retrouve donc lésé. "En retenant cette date du 13 avril le gouvernement méprise les collectivités qui ont été la colonne vertébrale de notre République pendant cette crise, au plus près des Français."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu