Politique

Affaire Descours : Marine Le Pen défend le candidat de Saint-Chamond

Par Isabelle Gaudin, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 14 mars 2014 à 11:44

Marine Le Pen
Marine Le Pen © Maxppp

Marine Le Pen réagit après la garde à vue du candidat frontiste de Saint-Chamond, Franck Descours. La présidente du FN était l'invitée de France Bleu Saint-Étienne Loire ce vendredi matin. Elle a défendu bec et ongles son candidat et dénonce l'acharnement du procureur de la République dans cette affaire. Franck Descours sera jugé le 7 mai prochain.

Marine Le Pen, invitée ce vendredi matin de France Bleu Saint-Étienne Loire, a annoncé tout de suite la couleur : **

"le FN est victime dans cette affaire"

Une affaire rocambolesque qui s'est déroulée mardi soir à Saint-Chamond alors qu'une équipe du FN collait des affiches et que la BAC cherchait des voleurs. Pour la présidente du Front national, tout est parti d'un quiproquo : "Nous n'en voulons pas aux forces de police. Ça s'appelle une méprise, et cette méprise a eu lieu dans les deux sens. Ils ont pris les colistiers pour des braqueurs et les colistiers ont pris les policiers en civil et dans une voiture banalisée, pour des agresseurs" .

"Notre candidat est resté 48 heures en garde à vue, c'est complètement fou !"

Marine Le Pen dénonce un acharnement du procureur de la république. "Notre candidat est resté 48 heures en garde à vue, c'est complètement fou !" La présidente du FN parle de "comportement anormal et pas anodin à une semaine du premier tour de l'élection municipale". Elle conclut en demandant "à la justice de faire son travail et de reconnaitre que M.Descours est innocent des faits qu'on lui reproche." Franck Descours sera jugé le 7 mai prochain. Il est soupçonné de violences avec armes et de rébellion.

Marine Le Pen défend son candidat Franck Descours

Partager sur :