Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire du sapin de Noël bordelais : le Premier ministre évoque une décision "ridicule"

-
Par , France Bleu Gironde

Invité à débattre avec le Premier ministre Jean Castex ce jeudi soir sur France 2, Pierre Hurmic n'a pas échappé à la polémique concernant l'abandon du sapin de Noël. Le Premier ministre a "taclé" le maire de Bordeaux lui demandant s'il comptait aussi interdire l'accès des sportifs aux pelouses.

Pierre Hurmic sur le plateau de France 2 ce jeudi soir
Pierre Hurmic sur le plateau de France 2 ce jeudi soir - france télévision

Le maire de Bordeaux était sur le plateau de France 2 ce jeudi soir. Pierre Hurmic était invité, avec d'autres élus, à débattre avec le Premier ministre Jean Castex dans l'émission politique "Vous avez la parole" animée par Léa Salamé et Thomas Sotto. Pierre Hurmic a interpellé le Premier ministre sur les questions d'insécurité. Face à la hausse des actes de violence dans la cité girondine il a rappelé que les missions de sécurité publique appartenaient à Etat, par le biais de la police nationale, et non aux communes.

Rattrapé par la polémique du sapin en fin d'émission

A la fin du débat le maire de Bordeaux n'a pas échappé à la question de l'arbre de Noël qu'il a décidé de supprimer. L'élu écologiste s'est une nouvelle fois justifié et le Premier ministre Jean Castex a ouvertement moqué cette décision. "Les explications un peu ampoulées du maire de Bordeaux sont peut-être une confession du caractère particulièrement ridicule de ce genre de chose. Vous allez aussi interdire les matchs de foot ou de rugby pour pas qu'on abîme la pelouse ?" a-t-il lancé à Pierre Hurmic. Lequel lui a répondu : "Vous nous aviez habitué à mieux que ce type de caricatures monsieur le Premier ministre." Face aux critiques le maire de Bordeaux a invité le Premier ministre à Bordeaux pour Noël : "Vous verrez nous ferons beaucoup mieux qu'un sapin".

L'échange entre Pierre Hurmic et Pierre Castex à propos du sapin de Noël

Choix de la station

À venir dansDanssecondess